La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?

954 mots 4 pages
L'homme est un être en situation, ce qui indique que ses recherches sont au départ guidées par la nécessité. C'est pour résoudre des problèmes techniques (trouver un moyen pour parvenir à une fin) que l'homme est amené à observer la nature et à tenter de percer à jour ses mystères en établissant des lois scientifiques. Les grands savants sont aussi souvent des ingénieurs. L'histoire du progrès scientifique est donc dépendante de celle des techniques. Or, la technique remplit un rôle utilitaire : elle est mise en oeuvre de moyens en vue d'une fin.

La recherche scientifique n'est pas non plus gratuite. Elle doit répondre à des impératifs d'efficacité. Par exemple, la connaissance du vivant vise à soigner des maladies et à améliorer l'espérance de vie. Si les gouvernements encouragent la recherche médicale, ce n'est pas par amour de la vérité, mais pour diminuer, à terme, les dépenses publiques de santé. De plus, les grandes découvertes médicales sont souvent financées par l'industrie pharmaceutique.

Malgré tout, ces arguments ne semblent pas de nature à exclure totalement la possibilité que l'on puisse cultiver la recherche de la vérité pour elle-même. Ce ne sont pas tant les salaires qui motivent les chercheurs que l'appétit pour la découverte elle-même et la curiosité. Certes, mais ce serait oublier un peu vite que le monde des savants est aussi un univers concurrentiel animé par une lutte pour la reconnaissance et qu'il y a, là encore, des intérêts en jeu, symboliques cette fois (honneur, postérité, nomination…) La recherche de la vérité nécessite de rompre avec l'impératif d'efficacité et avec la logique de l'intérêt.

Cependant, la recherche de la vérité exige d'abandonner le raisonnement en termes de coûts/bénéfices ou d'avantages/inconvénients si l'on souhaite parvenir à la découverte. Autrement dit, il faut mettre entre parenthèses notre rapport pratique et quotidien au monde fondé sur la recherche de l'utilité et de l'efficacité. Aussi, l'intérêt

en relation

  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
    668 mots | 3 pages
  • La recherche de la verité peut-elle être desintéressée
    1810 mots | 8 pages
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
    854 mots | 4 pages
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
    663 mots | 3 pages
  • La recherche de la vérité peut elle être désintéressée ?
    1613 mots | 7 pages
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
    386 mots | 2 pages
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée
    490 mots | 2 pages
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
    826 mots | 4 pages
  • Bac philo 2010 - l
    2043 mots | 9 pages
  • Ne faut-il chercher la vérité que si elle est utile ?
    1655 mots | 7 pages