La recherche de la vérité peut elle être désintéressée ?

Pages: 7 (1613 mots) Publié le: 23 octobre 2013
La recherche de la vérité peut elle être désintéressé ? 15 à 20mn

On dit souvent des affaires humaines que chacun y trouve son compte, son intérêt. Mais pour peu que l'on s'y intéresse, le mot « intérêt » est  ambigu, dans la mesure où il peut être péjoratif comme mélioratif. L'intérêt est ce qui importe à quelqu'un, mais cette définition est si vague que l'intérêt peut être à la fois ce quiconvient à une personne ou à un groupe, ce qui est avantageux, ce qui rapporte de l'argent, mais aussi ce qui suscite l'attention de quelqu'un, ce qui fait l'objet de ses préoccupations. Par là même, le mot « désintérêt » est tout aussi chargé de sens. Il peut être aussi bien l'absence d'attention pour une chose ou une personne que le synonyme de désintéressement. Ainsi, la première question qui sepose avec notre sujet est celle de savoir en quel(s) sens prendre l'expression « désintéressement de la vérité ». De plus, le sujet, dans sa formulation même, affirme un certain nombre de présupposés : nous demandant s'il peut y avoir une « recherche désintéressée de la vérité », il présuppose aussitôt qu'il y a une recherche de la vérité, et bien plus, qu'il y a une recherche intéressée de lavérité – la question est de savoir s'il y en a une désintéressée. Les questions qui découlent de ces présupposés sont ainsi les suivantes : y a t-il véritablement une recherche de la vérité ? Dans quelle mesure et pourquoi est-elle intéressée ? Et enfin, se peut-il que la recherche de la vérité soit désintéressée ?



Un début de problématisation ...

    Aristote souhaitait que laphilosophie soit totalement désintéressée, ne cherchant que le pur plaisir de la contemplation du vrai. Mais que veut dire « désintéressé » ? Pour le Petit Robert, ce mot a deux sens : soit il signifie « qui ne porte aucun intérêt à quelque chose ou à quelqu’un », soit « qui n’agit pas par intérêt personnel ». Le premier sens ne peut pas convenir ici car si l’on fait des recherches, c’est forcément qu’onporte intérêt à ce que l’on va trouver. La recherche de la vérité est très difficile et quelqu’un qu’elle n’intéresse pas ne va pas se lancer dans ces efforts. Il préfèrera son ignorance, ses erreurs et ses illusions. C’est donc le sens deux qui doit compter pour comprendre la question posée : on nous demande si celui qui recherche la vérité peut être en même temps généreux, altruiste, voireimpartial (toujours selon le Petit Robert), et ne chercher que pour le pur plaisir de chercher et de trouver. Mais si quelqu’un cherche la vérité pour le pur plaisir de la contemplation, comme le souhaitaient les grecs, peut-on alors dire que c’est désintéressé ? le plaisir philosophique est-il moins égoïste qu’un autre ? de toutes façons il y a toujours un certain égoÏsme chez l’homme. Mais l’on va voirque tous les égoïsmes n’ont pas la même signification et qu’il peut y avoir de l’altruisme aussi dans la recherche du vrai.



Si l’on regarde le sujet de la série L, « La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ? », le candidat qui prêtera une forte attention sur l’expression « la recherche » aura fait un bon bout de chemin. On peut s’attendre à ce que beaucoup de candidats netraitent que la question du caractère désintéressé de la vérité alors que tout le sens de la question porte sur les motivations, les raisons qui poussent à rechercher la vérité. Si l’on voit cela, le paradoxe qui permet d’obtenir la moyenne si l’on ne déraille pas trop dans la rédaction saute aux yeux : la vérité, pour être mise en place, nécessite objectivité, raison, jugement, absence d’affects,de passion alors que le mouvement qui nous pousse à la rechercher est de l’ordre des affects, de sentiments, des désirs, des passions, des pulsions. La raison n’a pas le pouvoir de nous mettre en mouvement vers la vérité ; c’est donc parce que nous trouvons un intérêt à quelque chose que nous allons vers elle. On sait d’ailleurs très bien qu’il ne suffit pas que la raison nous dise ce qu’il...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
  • La recherche de la verité peut-elle être desintéressée
  • La recherche de la vérité peut-elle être désintéressée ?
  • La morale peut elle être désinteressée

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !