La relation logique

Pages: 2 (309 mots) Publié le: 13 mai 2011
Paola Le Bleis

LA RELATION LOGIQUE

Pour permettre de créer une relation logique entre des propositions, il faut utiliser des connecteurs logiques. Vous avez donc le choix entre des adverbes,des prépositions, des conjonctions de coordination et des conjonctions de subordination.
Et vous pouvez bien sûr remplacer chacune de ces classes grammaticales (nature) par une autre de même sens.Ainsi, lorsque l’on vous demande :

«Il préféra rester malgré des heures d’attente » : quelle est la relation logique exprimée par le groupe nominal prépositionnel introduit par malgré ? Transformezce GN de manière à faire apparaître une proposition subordonnée de même sens, puis une proposition coordonnée de même sens.

La question qu’il faut d’abord se poser, c’est « qu’exprimemalgré ? » : une cause, une conséquence, une opposition…, c'est-à-dire sa relation logique !
Ici, c’est un adverbe d’opposition. Alors pour créer une proposition subordonnée de même sens, je cherche dans toutes lesconjonctions de subordination, celle qui exprime l’opposition. Et pareil pour la proposition coordonnée : je recherche une conjonction de coordination de même sens.

Voici quelques exemples deconnecteurs logiques et leur sens « logique » :

| |Adverbes et prépositions |Conjonction de subordination |Conjonction de coordination |
|Cause|Du fait, à cause de, c’est |Parce que, puisque |Car |
| |pourquoi  || |
|Conséquence |Ainsi, enfin, alors, puis, en |Si bien que, |Et, Donc|
| |effet, par conséquent, aussi, dès| | |
| |lors,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les relations logiques
  • Relations logiques
  • La relation entre le risque d’audit et la logique floue
  • La logique
  • Logique
  • Logique
  • logique
  • La Logique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !