La relation salaire-emploi à partir de l'analyse de keynes

465 mots 2 pages
La relation salaire-emploi à partir de l'analyse de Keynes
Sous-emploi et demande

AMÉRIQUE DU NORD JUIN 2003 - SUJET B

SUJET

Thème: La relation salaire-emploi à partir de l'analyse de Keynes

Document 1

Si la main-d'œuvre en réponse à un déclin graduel de l'emploi, offrait ses services à un salaire nominal de plus en plus bas, il n'en résulterait en règle générale aucune diminution des salaires réels; peut-être même ces salaires réels augmenteraient-ils, puisque le volume de la production tendrait à décroître. ( ... )

Le maintien de la stabilité du niveau général des salaires nominaux constitue, tout bien pesé, la politique la plus sage pour un système fermé. La même conclusion reste valable dans un système ouvert pourvu que l'équilibre avec le reste du monde puisse être assuré par les variations du change. La stabilité des prix dans la courte période est liée à l'absence de fluctuations de l'emploi.

D'autre part, en ce qui concerne la longue période, il reste encore à choisir entre une politique de salaires stables laissant les prix fléchir lentement à mesure que la technique et l'équipement progressent, et une politique de prix stables laissant les salaires monter lentement. À tout prendre, c'est à la dernière que va notre préférence, eu égard au fait qu'il est plus facile de maintenir le volume effectif de l'emploi dans un limite donnée de proximité du plein emploi- lorsqu'on s'attend à la hausse des salaires que lorsqu'on s'attend à leur baisse.

John Maynard Keynes, Théorie générale de 1 emploi, de l'intérêt et de la monnaie, Bibliothèque scientifique Payot, 1969 (première édition, 1936).

Document 2

La flexibilité des salaires réels permet de restaurer la compétitivité des entreprises et favorise l'ajustement des prix relatif (1) C'est la raison pour laquelle la Commission européenne promeut le développement de la flexibilité du marché du travail dans le cadre de l'Union Économique et Monétaire, où les chocs d'offre asymétriques

en relation

  • J. keynes
    13001 mots | 53 pages
  • La contribution de keynes
    4248 mots | 17 pages
  • Le le marché économique
    3634 mots | 15 pages
  • Demande et sous emplois j.m keynes
    4150 mots | 17 pages
  • L equilibre macro economique keynesien
    10267 mots | 42 pages
  • Économie du travail
    8492 mots | 34 pages
  • John maynard keynes
    3639 mots | 15 pages
  • Le chômage keynésienne
    7240 mots | 29 pages
  • Economie des marchés
    10844 mots | 44 pages
  • Economies politiques
    6834 mots | 28 pages