La religieuse diderot

Pages: 5 (1189 mots) Publié le: 4 janvier 2012
Diderot - La Religieuse

Introduction

Situation conventionnelle de la jeune fille face à la vocation forcée.
Extrait situé au début du roman, où Suzanne décide d’écrire ses « mémoires » pour s’attacher le protecteur, le « Monsieur » du texte, qui s’est déjà intéressé à sa situation.

Le début du roman le présente :

comme un homme de coeur : il a une fille et deux fils qu’il aime etdont il est chéri. [...] On m’a fait l’éloge de sa sensibilité, de son honneur et de sa probité
comme un homme d’esprit : Il a ...des lumières, de l’esprit, de la gaieté, du goût pour les beaux-arts, et surtout de l’originalité.

Il est donc normal que la narratrice dans ses mémoires utilise à la fois :

le récit expressionniste pour émouvoir, provoquer la compassion du destinataire.
lediscours accusateur, revendicatif pour le convaincre intellectuellement.

Structure du texte

La structure du texte est d’ailleurs bien nette, repose sur une alternance de récit et de discours :

- récit initial, bref, de deux lignes, relatant les répugnances et les incertitudes de la novice. (passé simple et 1ère personne)

- discours accusateur de la narratrice contre l’institution du couventjusqu’à la fin du 1er § (passage au présent et généralisation dans les personnes : Ces femmes se vengent bien...en attendant)

- retour au récit (passé simple et 1ère pers.) d’une scène vue, vécue (Il arriva un jour...), qui a profondément marqué la narratrice et l’a confirmée dans ses intentions => première résolution (sur le champ il fut décidé, dans mon coeur, que je mourrais mille fois plutôtque de m'y exposer)

- discours rapporté dans le récit, résumant les manoeuvres psychologiques et oratoires des religieuses. Le discours débute à On me dit de cette religieuse je ne sais combien de mensonges ridicules qui se contredisaient

- récit final, bref, de deux lignes, concluant sur la ferme et définitive résolution (et je renouvelais le serment de ne faire aucun voeu.).L’évolution psychologique de la narratrice est nette :
répugnance et incertitudes (part de naïveté) ==> attaques ==> expérience terrifiante ==> résolution ==> résistance aux pressions ==> résolution ferme et définitive

Pour simplifier l’analyse, nous dissocions récit et discours :

LES RECITS

Le récit initial

Le ALORS et le verbe JE DEVINS traduisent un changement psychologique, une évolution : simplement rêveuse, => puis une répugnance instinctive, naturelle, => qui se réveille => et s’accroît (GRADATION).
La naïveté de la malheureuse novice est révélée par ses tentatives réitérées auprès de la supérieure ou de la mère des novices : ALLAIS CONFIER (l’IMPARFAIT insiste sur la répétition des démarches).

Le second récit

Après la condamnation, Suzanne-Diderot passe à l'illustrationconcrète. Cette expérience individuelle va la marquer définitivement : cf à la fin de l’extrait : A TOUT MOMENT MA RELIGIEUSE FOLLE ME REVENAIT A L'ESPRIT.
Plus qu'une expérience il s'agit en fait d'une véritable VISION anticipatrice de son propre destin.
Le verbe VOIR est utilisé trois fois : 
Je la vis - je n’ai jamais rien vu de si hideux - je vis mon sort dans celui de cette infortunée.

Ledestinataire est bien sûr présent, associé à cette vision terrifiante par un appel discret à sa générosité : après MONSIEUR, Suzanne en vient maintenant à la supplique indirecte BONHEUR OU MALHEUR.

DESCRIPTION qui utilise la tonalité sombre du roman noir pour créer une scène pathétique, expressionniste destinée à émouvoir : jeune victime, incarcération, chaînes, folie... (cf photocopie)Eléments décrits :
apparence physique : désordre et nudité CONTRAIRES aux règles conventuelles
souffrance - violence de l’incarcération : traînait des chaînes
comportement de démence traduit dans une saisissante GRADATION : yeux égarés, arrachait les cheveux, se frappait la poitrine, courait, hurlait
discours imprécatoire, suicide

=> Situation horrible en totale opposition avec la vision...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La religieuse de diderot
  • Diderot
  • la religieuse de diderot
  • La Religieuse, de Diderot
  • Diderot la religieuse
  • Diderot la religieuse
  • La religieuse de diderot
  • La religieuse de diderot

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !