La remise en cause de l'onu

Pages: 23 (5545 mots) Publié le: 1 février 2011
La remise en cause de l’ONU en Droit International Contemporain 

« Nous vivons une crise du système international, qui ne pourra être surmontée sans une "réforme radicale" de l'ONU » a déclaré Kofi Annan, Secrétaire Général de L’ONU, après le déclenchement de la guerre en Irak. L’éventuelle réforme de l’ONU (Organisation des Nations Unis) n’est cependant pas une idée nouvelle. L’un desfondements de l’Organisation mise en place en 1948 était justement d’empêcher des actions militaires unilatérales. A priori, cette règle a été facilement brisée. L’ONU, organisation intergouvernementale par excellence, a été crée, à la suite de la faillite de la SDN (Société des Nations), dans le but de gérer au mieux les conflits, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale. Presque 60 ans plus tard, lemonde a bien changé, il est même de plus en plus polarisé. L’hégémonie des Etats-Unis est sans partage devant le reste des Etats membres dont certains disposent de capacités économiques et politiques, mais qui ne font pas le poids devant l’hyper puissance américaine. La Charte de l’ONU, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et d’autres textes fondamentaux restent des référencesessentielles qui indiquent la volonté ou l’espoir de construire un monde meilleur. Malheureusement, il faut constater que l’ONU n’est plus le lieu où les vraies décisions sont prises. Dans le domaine du droit international, la situation mondiale piétine, car la réalité est que de nombreux Etats continuent de bafouer les droits fondamentaux de leurs citoyens. Et que dire des institutions de l’ONU ? làaussi il semblerait bien qu’une crise soit en train de s’installer de jour en jour, si ce n’est pas déjà fait. Dernièrement, les 191 Etats membres de l’Organisation n’ont pas adopté dans leur totalité les réformes proposées par K.Annan. On peut y voir un échec relativement important, mais à la portée encore inconnue. Cependant, cet échec n’est pas vraiment surprenant, car il est le reflet de la crisestructurelle de l’ONU, et de son incapacité à encadrer juridiquement et politiquement l'action des Etats sur la scène internationale. Malgré tout, il n’est sûrement pas opportun de dramatiser la situation relative à la crédibilité de L’ONU.
On peut se demander, en raison des circonstances actuelles, si, depuis sa création jusqu'à aujourd’hui, l’ONU a réussi à façonner un ordreinternational : l’ONU doit-elle être remise en cause? la difficulté de la réponse est intimement liée à la complexité de la notion de « remise en cause ». En effet, alors que l’on peut considérer qu’à une certaine période l’efficacité de cette organisation était indiscutable, et imposait par voie de conséquence le respect, cette efficacité, notamment en raison des derniers évènements dans le monde, peut êtreaujourd’hui remise en question. C’est pourquoi, dans l’espoir de répondre au mieux à la problématique soulevée, il faudra d’abord étudier le fait que l’ONU était hier nécessaire et convaincante ( I ). À la suite de quoi il sera utile de constater que l’ONU est aujourd’hui affaiblie et discréditée (II).

I - L’ONU, hier nécessaire et convaincante

En l’espace d’une soixantaine d’année, l’ONUn’a pas manqué d’occasions pour se faire remarquer sur la scène internationale. Nous pouvons affirmer, a posteriori, que la création de l’ONU fut amplement nécessaire pour l’ordre international (A), ce qui s’est concrétisé par des actions convaincantes universellement reconnues (B). La conséquence directe de ce constat est que, pour l’instant tout au moins, il est difficile de remettre en causel’ONU.

A - Une création nécessaire pour l’ordre international

La création de l’ONU est indéniablement nécessaire pour l’ordre international, comme le montre le passage de la SDN à l’ONU (1), ou encore comme le prouvent les principes fondateurs de cette dernière (2).

1 – De la SDN à L’ONU

La SDN apparaît aujourd’hui comme une institution qui a été impuissante pour tenter de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La remise en cause du système capitaliste
  • La remise en cause de la sous-traitance
  • Remise en cause du capitalisme
  • La remise en cause des medias traditionnels
  • Remise en cause du controle budgetaire
  • Remis en cause de l'analyse financière
  • Gap remis en cause
  • Remise en cause de l'absolutisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !