La remise en cause des medias traditionnels

Pages: 8 (1932 mots) Publié le: 27 janvier 2011
Les progrès technologiques de ces dernières décennies ont multiplié les supports d'information : cédéroms, sites internet, numérisation des textes, mise en ligne des articles de journaux... . L'avènement d'internet comme nouveau média a bousculé les médias traditionnels que sont la télévision, la presse et la radio. Arnaud Noblet et Nathalie Pignard-Cheynel, dans une allocution faite lors ducongrès Nouveaux médias et information – convergences et divergences, qui s'est tenu le 6-9 mai 2009 à Athènes, abordent cette question dans un extrait intitulé ''La remise en cause des médias traditionnels''. Leur réflexion part du constat de crise des médias d'information pour expliquer comment internet a engagé une mutation des pratiques journalistiques et de traitement de l'actualité. Ce textenous conduit à porter une réflexion sur l'information en ligne et à questionner en quoi l'évolution actuelle de la diffusion d'actualité conduit à la définition de nouveaux enjeux dans l'éducation aux médias ? La presse écrite est le média qui subit le plus de mutations. A travers son exemple, nous analyserons le contexte de crise d'ordre économique, socio-démographique, et structurel que connait cemédia ; afin de comprendre les mutations journalistiques et éditoriales et pourquoi cette évolution engage de nouveaux enjeux dans l'éducation aux médias.

La presse écrite affronte une triple crise liée à des mutations socio-démographiques, économiques et structurelles.Les ventes de journaux accusent une baisse de vente signifiante depuis une dixaine d'années qui a pour conséquence ladisparition de certains titres et la suppression de postes de journalistes. Ce constat s'effectue sur une dimension internationale. Les journaux ont quatre sources de recettes : les ventes au numéro : les annonces classées, la publicité et les aides de l'Etat. Or la presse écrite accuse une baisse du lectorat évaluée à 74% en Europe. Cette baisse s'explique par un vieillissement du lectorat et lesnouvelles pratiques socioculturelles privilégiant la radio et internet pour s'informer et surtout se distraire. Les recettes des annonces classées et de la publicité sont également en baisse. Les annonces classées quittent les quotidiens pour de nouveaux supports gratuits et spécialisés que sont les sites internet ebay et la presse d'annonces comme paru/vendu. De même les annonceurs publicitairesquittent la presse écrite jugée chère et peu efficace pour d'autres supports sur internet ou les gratuits qui sont moins onéreux et permettent un ciblage plus fin.Face aux recettes en baisse, la presse doit affronter une hausse des coûts de production qui se caractérise par une hausse du coût du papier, un capital technique important et une charge salariale élevée. La France occasionne à ce sujet unsurcoût de 30% de plus qu'à l'étranger en raison du poids du syndicat du livre qui caractérise une faible productivité et un sureffectif.
Cette crise économique a conduit les grands quotidiens en France comme l'Humanité, Libération... a trouver de nouveaux partenaires financiers. Or l'organe de presse intéresse le pouvoir et on assiste en France à une généralisation des capitaux de grands groupesindustriels proches du pouvoir politique. On assiste a une concentration des groupes de presse comme des groupes multimédia. La presse quotidienne d'information générale reste moins concentrée car elle rapporte peu, néanmoins elle a pour actionnaires de puissants industriels, caractéristique propre à la France et à l'Italie. Par contre on observe une forte concentration de la presse quotidiennerégionale et départementale. Ce qui engage une diminution des titres. Cette configuration pose nécessairement la question de l'indépendance éditoriale, fortement constatée dans la presse écrite mais également auprès des médias que sont la télévision et la radio. On assiste à une ''position hégémonique des médias dominants, une inégale répartition des flux d'informations et à une allégeance des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La remise en cause du système capitaliste
  • La remise en cause de la sous-traitance
  • Remise en cause du capitalisme
  • Remise en cause du controle budgetaire
  • Remis en cause de l'analyse financière
  • La remise en cause de l'onu
  • Gap remis en cause
  • Remise en cause de l'absolutisme

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !