La renaissance

712 mots 3 pages
Mardi 8 septembre

La renaissance

Quelle “ Re-naissance “ ?

Il serait faux de penser que le moyen-age aurait oublie l’heritage de l’Antiquite . Il avait, au contraire, tente de conserver le savoir des Anciens grace au travail des moines copistes dans les monasteres.
Mais ces persistances furent modifiees et deformees par les apports carolingiens. A la renaissance des penseurs etudient la litterature, l’histoire de la philosophie de l’Antiquite,ou ce n’etait pas Dieu qui etait au centre des reflexions mais l’homme et l’Antiquite apparaitra a ces erudits comme la periode la plus feconde de l’histoire. La foi en la grandeur de l’homme leur vaudra le nom “ d’Humanistes “. On assiste alors a une resurrectionconsciente du passe, juge comme la veritable source de la civilisation. L’organisation politique s’en trouve, elle aussi, transformee et les droits de citoyennete viennent s’opposer aux liens de feodalite. De proche en proche, de ville en ville, vont se diffuser des idees nouvelles. L’artiste est investi d’un role fondamentale: on attend de lui, par exemple, de nouveaux decors pour les palais et les villas, des sculptures des heros anciens; on lui demande egalement d’immortaliser ses contemporains par le portrait. D’homme de metier, il devient hommes d’idee. Il abandonne ainsi le statut corporatif, anonyme, qui fut le sien au Moyen age pour acceder a la dignite d’intellectuel (il redige des traites theoriques). L’artiste acquiere la dimension de createur individuel. C’est ainsi que se transforme pour toujours l’histoire de l’art qui devient une histoire des artistes et de leurs creations. Contexte historique

L’Italie des XIIIe et XIVe s. est bouleversee par les conflits qui opposent le Pape et l’Empereur. En 1309, Le siege pontifical est transfere de Rome a Avignon et ce n’est qu’en
1377 que le Pape Gregoire XIe revient a Rome. On comprendra des lors que le role de Rome, en tant que centre artistique, fut negligeable au XIVe. Le frequent

en relation

  • Renaissance
    819 mots | 4 pages
  • La renaissance
    516 mots | 3 pages
  • La renaissance
    464 mots | 2 pages
  • Renaissance
    360 mots | 2 pages
  • La renaissance
    654 mots | 3 pages
  • Renaissance
    1075 mots | 5 pages
  • La renaissance
    1007 mots | 5 pages
  • Renaissance
    3416 mots | 14 pages
  • Renaissance
    415 mots | 2 pages
  • La renaissance
    847 mots | 4 pages