la rennaissance

257 mots 2 pages
Vendredi 08 novembre 2013

CLAUDE GUEUX :QUESTIONNAIRES
2) Claude Gueux pendant la déposition des témoins était très attentif. « Claude les écoutait tous avec une profonde attention » (page 48,ligne 37). A ce moment le garant du bon fonctionnement de la justice était Claude Gueux . « Je suis un voleur et un assasin ;j’ai volé et tué. Mais pourquoi ai j’ai volé ? Pourquoi ai-je tué ? Posez se deux questions à côté des autres, messieurs les jurés » (p.50, L. 108)

1) Claude Gueux reprend les mots du directeur des ateliers durant les préparatifs du procès avec l’ objectif de que la justice ne le condamne pas. « Claude Gueux avait assasiné le directeur des ateliers sans voie de fait ni violence de la part du directeur, par conséquent sans provocation » (p.49, l.78).
3) Face à sa condamnation il resta calme et proposa une réflexion aux jurés. « C’est bien. Mais pourquoi cet homme a-t-il volé ? Pourquoi cet homme a-t-il tué ? (p.50, L.118,119). Ses codétenus lui offrent d’évasions. « des offres d’évasions lui furent faites par les prisonniers » (p. 53, L. 10,11). Il réfussa le clou , le morceau de fil de fer et l’anse de seau car il était conscient de sa culpabilité, et il avait pas d’intentions d

4) Ce qui fait réagir C.G et susciter son intervention ,c’est la déclaration du procureur du roi, qui rendait son assasinat injustifié. « Claude Gueux avait assasiné le directeur des ateliers sans voie de fait ni violence de la part du directeur, par conséquent sans provocation » (p.49, L.77,78,79).

5) Les jurés au moment veredict aperçoient

en relation

  • Rennaissance
    694 mots | 3 pages
  • La rennaissance
    3575 mots | 15 pages
  • rennaissance
    1509 mots | 7 pages
  • rennaissance
    1567 mots | 7 pages
  • La Rennaissance
    2483 mots | 10 pages
  • La rennaissance
    644 mots | 3 pages
  • Rennaissance
    259 mots | 2 pages
  • Rennaissance
    1565 mots | 7 pages
  • La rennaissance
    3060 mots | 13 pages
  • poesie et rennaissance
    2700 mots | 11 pages