La rentabilité bancaire

14480 mots 58 pages
Efficience et Productivité des Banques Commerciales Marocaines: Approche non Paramétrique

Touhami Abdelkhalek and Sanae Solhi

ERF 15 TH CONFERENCE 23-25th November 2008
Efficience et productivité des banques commerciales marocaines: approche non paramétrique"

E FFICIENCE ET PRODUCTIVITE DES B ANQUES C OMMERCIALES M AROCAINES : A PPROCHE NON
PARAMETRIQUE

Par :
Touhami ABDELKHALEK: Professeur à l’INSEA (Institut national de statistique et d’économie appliquée) Rabat Maroc. Atouhami@insea.ac.ma ; Abdelkhalek_touhami@yahoo.fr Sanae SOLHI : Enseignante chercheur à l’Université Mohamed V-Agdal- Faculté des sciences juridiques économiques et sociales Rabat Maroc. sanae.solhi@gmail.com ; sanae_solhi@fsjesr.ac ma.

1

1. Introduction
Les performances économiques des pays émergents sont de plus en plus conditionnées par l’efficacité de leurs systèmes bancaires. Ces derniers sont considérés comme les canaux quasiuniques de drainage de l’épargne vers le système productif. En effet, l’intermédiation bancaire occupe une place primordiale au sein de ces systèmes. Les banques assurent l’allocation des ressources disponibles entre l’ensemble des secteurs productifs. Il paraît ainsi que l’efficience d’un système financier, basé sur le système bancaire, passe nécessairement par l’efficacité de l’intermédiation. Le système bancaire marocain n’échappe pas à ce constat. Face à l’internationalisation des économies et l’intensification de la concurrence, il lui est devenu impératif de renforcer sa compétitivité. Avec la libéralisation financière engagée, les banques ont entamé la recherche de nouvelles sources de revenu tout en développant de nouveaux métiers afin de diversifier leurs ressources. Ainsi, les produits bancaires se sont multipliés. Tout était une question de vitesse et de taille avec l’objectif de se démarquer par les services offerts et de gagner des parts de marché conséquentes. En effet avec la montée des innovations financières imprégnée par un

en relation

  • La géstion de risque et rentabilité bancaire
    7243 mots | 29 pages
  • M Moire Analyse Financi Re De La Rentabilit D Une Institution Bancaire Cas De La BOA
    22065 mots | 89 pages
  • Quels sont selon vous les domaines de l’activité bancaire qui aujourd’hui dégagent la plus forte rentabilité ?
    702 mots | 3 pages
  • Bale vs pme
    22475 mots | 90 pages
  • Enjeux de fidelisation
    2553 mots | 11 pages
  • Responsabilité sociétale
    12647 mots | 51 pages
  • Banque populaire
    9223 mots | 37 pages
  • rapport finale
    9702 mots | 39 pages
  • rapport cam
    7542 mots | 31 pages
  • Rentabilite client au sein de la bp.
    9917 mots | 40 pages