la repentence

7119 mots 29 pages
L'ECONOMIE POLITIQUE Introduction

I.Les classiques et l'économie politique

II -La "révolution marginaliste" et l'économique

III-Marx et la critique de l'économie politique

Conclusion

INTRODUCTION
..Definition et sources de l'expression
L'expression Économie politique est créée au début du XVIIesiècle et employée à l'origine selon Charles Gide pour décrire «l'étude de la production économique, l'offre et la demande de biens et services et leurs relations avec les lois et coutumes; le gouvernement, la distribution des richesses et la richesse des nations incluant le budget». Pour Léon Walras, l'économie politique se définit comme l’exposé de ce qui est, et le programme de ce qui devrait être.
Dans la seconde partie du 19° siècle, le mot «économie» - jugé plus court- remplace progressivement le terme « d'économie politique».
Jusqu'à la crise financière mondiale débutant en 2007, le terme d'économie politique peut référer : à l'analyse marxiste; à la théorie des choix publics; à des approches émanant de l'école de Chicago (économie), ou à l'école de Virginie, ou simplement aux conseils donnés par les économistes aux gouvernements concernant les politiques économiques globales ou des sujets plus restreints .
Depuis la crise, le terme « économie politique » revient sur le devant de la scène, notamment en France point de vue sociale l'economie est née de la gestion de la famile
..Récit :

Pour beaucoup d'économistes revenir sur la question du "domaine de l'Économique" alors que le champ d'étude semble bien établi, c'est à la fois revenir sur des questions historiques qui ont été une fois pour toutes résolues et, réouvrir un débat philosophique sur les prémisses d'une science dont la signification se situe avant tout aujourd'hui, dans les conclusions qu'elle apporte. Revenir sur cette question, c'est à la fois se placer dans le passé alors que les problèmes à résoudre se situent au présent, et philosopher alors

en relation

  • Oscar g. rejlander et les deux modes de vie.
    1056 mots | 5 pages
  • Republique francaise
    5943 mots | 24 pages
  • Intrigue
    2622 mots | 11 pages
  • La phraseologie
    7014 mots | 29 pages
  • L'impunité
    78522 mots | 315 pages
  • Histoire politique contemporaine
    55942 mots | 224 pages
  • héptaméron
    171547 mots | 687 pages
  • Science and health with the key scripture
    203260 mots | 814 pages