La représentativité du syndicat, commentaire d'arrêt, 29 février 2012

Pages: 13 (3133 mots) Publié le: 1 novembre 2014
La loi du 20 aout 2008 a d’une part, supprimé la présomption irréfragable de la représentativité de certains syndicats et, d’autre part, limité cette possibilité de reconnaissance du caractère représentatif du fait d’une nouvelle exigence de la rencontre de sept critères obligatoires prévus à l’article L. 2121-1 du CdT ; ces critères se voulant cumulatifs, les chances de tous les réunir, etd’ainsi bénéficier de la représentativité, se sont donc trouvés amoindris.

Mais l’entrée en vigueur de cette nouvelle loi a, en conséquence, fait naître une question sous-jacente qui était celle de savoir comment ces différents critères de représentativité prévue par le nouvel article allaient se combiner. C’est justement à cette problématique qu’a répondu la Chambre sociale de la Cour decassation dans un arrêt en date du 29 février 2012.

Dans cet arrêt un syndicat avait recueilli plus de 16% des suffrages au premier tour des élections professionnelles et s’est ainsi estimé représentatif. Il a donc désigné une salariée en tant que délégué syndical d’établissement et délégué syndical central d’entreprise. Mais ces désignations ont par la suite été contestées par l’employeur.Celui-ci fit une demande d’annulation de ces désignations, demande accueillie par le tribunal d’instance de Bastia en estimant que le syndicat n’était pas représentatif dans l’établissement concerné au regard des critères de l'influence, des effectifs et de la transparence financière. En effet, en premier lieu le tribunal retient que « la représentativité du syndicat n’est pas établie auregard du critère d’influence au motif que les actions qu’il a menées l’ont été conjointement avec d’autres organisations syndicales et intéressent tous les établissements de l’entreprise ». De plus, le critère des effectifs n’était pas non plus établi du fait que le syndicat se prévoyait de trois adhérents dans l’établissement sur un effectif de plus de deux cents salariés. Pour finir, quant à latransparence financière, celle-ci n’était pas davantage satisfaite du fait que le syndicat n’avait pas établi tous les documents comptables requis par le Code du Travail.

Le syndicat forme un pourvoi en soutenant que si la représentativité des organisations syndicales est déterminée d’après les sept critères cumulatifs de l’article L.2121-1, le juge doit si besoin est, procéder à uneappréciation globale de ces critères comme il en était fait la pratique avant la loi de 2008.

La question qui se posait à la Cour de cassation était donc celle de savoir comment combiner l’appréciation de ces sept critères, et si de ce fait une appréciation globale de ces critères était opportune.

Dans quelle mesure l’exigence de la loi de 2008 que les 7 critères soient cumulés estcompatible avec une appréciation globale de ces critères ou au moins certains d’entre eux ?

La Cour de cassation condamne l’arrêt du tribunal au visa des articles L. 2121-1, L. 2122-1, L. 2135-1, D. 2135-3 et D. 2135-8 du Code du travail. Elle releva que ces critères posés par l’article L.2121-1 du CdT devaient tous être réunis pour établir la représentativité d’un syndicat et que certains d’entreeux doivent être appréciés de manière autonome –valeurs républicaines, indépendance et transparence financière– ; en revanche pour le reste –ancienneté, audience, influence et effectifs– une appréciation globale est nécessaire. La Cour nous apporte par ailleurs, quelques précisions quant aux modalités de preuve concernant le critère de transparence financière.
Nous verrons donc que par cetarrêt, la Cour de cassation fournit aux juges du fond une méthode d'appréciation de la représentativité syndicale en rééquilibrant tout d’abord l’appréciation des critères tel que prévu par la loi de 2008 du fait d’un certain assouplissement (I) ; puis nous constaterons que les juges de la Cour ont par ailleurs apporté quelques précisions sur le régime de certains critères faisant de leur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire d'arrêt ce 29 juin 2012 " société pro 2c"
  • Arrêt chambre sociale 29 février 2012
  • Commentaire d’arrêt du 29 juin 2010.
  • Commentaire d'arret 10 fevrier 98
  • Commentaire d'arrêt 17 février 2011
  • Commentaire d'arrêt du 6 février 2008.
  • Commentaire d'arret du 20 fevrier 2001
  • Commentaire d'arrêt 27 février 1970

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !