La representation de la violence au theatre

1651 mots 7 pages
Remontons au Ve siècle avant J.C, à la Grèce antique, c’est le début du printemps et tous les citoyens grecs doivent se rendre a Athènes, pour fêter les Grandes Dionysies. C’est dans ce contexte que naît le théâtre, tragique et comique. Ainsi, le théâtre devint un des genres les plus célèbres dans la littérature, qui trascend depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Ainsi le genre dramatique est devenudivertissement, il peut être lu, ou bien vu, c’est dons un genre assez souple. En effet, la mise en scène de quelques pièces tragiques, ou pas, présentant des actes violents peuvent causer une forte impression chez le spectateur, au point de la fascination, pourtant cet art du théâtre peut aussi être utilisée pour des fins plus profondes, comme l’engagement politique ou la critique sociale. Ainsi nous sou demandrons: comment la représentation de la violence au théâtre peut-elle provoquer une réfléxion profonde chez le spectateur? La réponse à la question posée s’articulera en deux parties: d’une part, les types de violence représentés au théâtre, et d’une autre, les réactions chez le spectateur.

Dans un premier temps, la violence est un aspect fondammental lors d’une représentation théâtrale, une pièce sans violence ne serait pas une pièce de théâtre tragique. En effet, la représentation de la violence a passé par beaucoup d’étapes: dans l’antiquité, des vraies morts se réalisaient sur scène; puis, dans l’époque classique, une règle est apparu pour la représentation théâtrale, la bienséance qui interdisait la représentation des morts et dea actes trop violents, sur scène; depuis le romantisme, la mort surscène est apparue à noveau et elle se garde jusqu’à nos jours. De plus, il existent pluseurs types de violences dans le théâtre.
Premièrement, la plus évidente, la violence physique, c’est un type de violence qui provoque un impact dans le spectateur, une impression. La violence physique est la plus apercevable et celle qui pourrait être plus traumatisante pour le

en relation

  • La violence au théatre, sujet d'invention
    683 mots | 3 pages
  • La violence au théâtre
    647 mots | 3 pages
  • Dissertation Théâtre
    1170 mots | 5 pages
  • Analyse d'oeuvre: « Die Nacht » de Max Beckmann
    1269 mots | 6 pages
  • Antonin artaud
    810 mots | 4 pages
  • Dissertation 1
    1361 mots | 6 pages
  • Dissertation théâtre (corneille et beaumarchais)
    2579 mots | 11 pages
  • Le conflit, essence du théatre ?
    571 mots | 3 pages
  • Le theatre
    1198 mots | 5 pages
  • Antonin artaud et le théâtre et son double
    3946 mots | 16 pages