La reprise par lbo

1834 mots 8 pages
Les techniques de reprise par LBO
Rédigé le 27 mars 2006 * * * * *

Le nombre de rachat d’entreprises a atteint des sommets au cours des dernières années. Comment utiliser tous les leviers possibles pour acquérir une entreprise, lorsque l’on ne possède pas les fonds nécessaires ? Pourquoi pas une opération à effet de levier ?

Le nombre de rachat d’entreprises a atteint des sommets au cours des dernières années, entraînant un accroissement spectaculaire des opérations à effet de levier de type LBO, LBI, LMBO, BIMBO… Derrière ces termes de plus en plus courants, et dont l’abréviation générique reste «LBO» ou «capital-transmission», se cachent des opérations financières complexes qui sont apparues au cours des années 70 dans les pays anglo-saxons et au milieu des années 80 en france. Le LBO n’est qu’un des métiers du «private equity» ou «capital-investissement» : c’est un mode de financement de la transmission d’une entreprise lorsque celle-ci a atteint un certain niveau de maturité.
A) Définitions de ces opérations
Dans le LBI (Leverage Buy-In), l’acheteur vient de l’extérieur dans le capital de la société (il s’agit par exemple d’une société de « private equity ») alors que dans le LBO, il est issu de celle-ci. Il en va de même pour les opérations de LMBO (Leverage Management Buy Out) et LMBI (Leverage Management Buy In) qui désignent le rachat d’une entreprise, soit par des cadres dirigeants de la société cible dans le cas du LMBO (formule la plus répandue en France), soit par des managers extérieurs à la société cible dans le cas du LMBI. Il est encore possible de compliquer le schéma avec le BIMBO (Buy In Management Buy Out) lorsque l’équipe de repreneurs est composée à la fois de cadres de la société cible et de dirigeants extérieurs. Enfin, lorsque le but des nouveaux actionnaires est de marier l’entreprise à d’autres entités (par acquisitions) pour créer un pôle d’activité ou des synergies industrielles, le montage

en relation

  • Le mecanisme des lbo
    19039 mots | 77 pages
  • L'effet de levier
    8341 mots | 34 pages
  • Leverage buy-out
    5758 mots | 24 pages
  • Lbo ou acquisition d’entreprise avec effet de levier
    3666 mots | 15 pages
  • Finance - lbo
    11235 mots | 45 pages
  • Les leveraged buy-out
    1189 mots | 5 pages
  • Guide pratique leverage buy out (lbo)
    46605 mots | 187 pages
  • Les lbo secondaires
    15494 mots | 62 pages
  • Capital invistissement
    7654 mots | 31 pages
  • Lbo , lbi
    55139 mots | 221 pages