La rose et le réséda

Pages: 6 (1476 mots) Publié le: 25 mai 2013
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Tous deux adoraient la belle
Prisonnière des soldats
Lequel montait à l'échelle
Et lequel guettait en bas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Qu'importe comment s'appelle
Cette clarté sur leur pas
Que l'un fut de la chapelle
Et l'autre s'y dérobât
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pasTous les deux étaient fidèles
Des lèvres du coeur des bras
Et tous les deux disaient qu'elle
Vive et qui vivra verra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Du haut de la citadelle
La sentinelle tiraPar deux fois et l'un chancelle
L'autre tombe qui mourra
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Ils sont en prison Lequel
A le plus triste grabat
Lequel plus que l'autre gèle
Lequel préfère les rats
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Un rebelle est un rebelle
Deux sanglots font un seul glas
Et quand vient l'aube cruelle
Passent de vie àtrépas
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Répétant le nom de celle
Qu'aucun des deux ne trompa
Et leur sang rouge ruisselle
Même couleur même éclat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Il coule il coule il se mêle
À la terre qu'il aima
Pour qu'à la saison nouvelle
Mûrisse un raisin muscat
Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pasL'un court et l'autre a des ailes
De Bretagne ou du Jura
Et framboise ou mirabelle
Le grillon rechantera
Dites flûte ou violoncelle
Le double amour qui brûla
L'alouette et l'hirondelle
La rose et le réséda



Ce poème est dédié à 4 grands Résistants de droite et de gauche, fusillés par les Allemands :

Gabriel Péri : homme politique et journaliste français, membre du Particommuniste, fusillé en 1941
Honoré d'Estienne d'Orves : officier de marine français, rallié au Général de Gaulle en 1940, fusillé en 1941
Guy Moquet, fils d'un député communiste, fusillé comme otage en 1941, à l'âge de 17 ans
Gilbert Dru : il organisa la Résistance dans les milieux de la Jeunesse Chrétienne, fusillé à Lyon en 1944, à l'âge de 24 ans
C'est donc en référence à des faits réelsqu'Aragon écrit ce texte, qui raconte avant tout un épisode type de la Résistance. Ce texte est conçu sous forme de récit, en 3 étapes très distinctes
A. Première étape (vers 1 à 27)
Présentation des personnages avec une dominante imparfait : l'athée et le chrétien, unis par la même construction anaphorique et parallélique "celui qui croyait au ciel / celui qui n'y croyait pas"
Image de la Franceprisonnière
Détermination des Résistants et abolition des querelles idéologiques au nom du commun combat
B. Deuxième étape (vers 28 à 50)
Un événement : "la sentinelle tira" v. 28 = passage au passé simple dominant de l'action
La détention
L'exécution à "l'aube cruelle", et le mélange de sang
Présent de narration v. 47
C. Troisième étape (v 51 à la fin)
L'utilité du sacrifice : le sang desmartyrs nourrit une France qui redeviendra féconde : "mûrisse un raisin muscat" v. 54
Un plan élargi sur une France se redécouvrant, d'Ouest en Est - sur fond de ritournelle, presque de comptine - comme creuset unifiant des couples antithétiques, comme la rose piquante e le fade réséda.

II - LE REGISTRE EPIQUE
A. A chaque étape, le poète narrateur intervient pour commenter l'action avec une viséeargumentative destinée à embellir le geste

1. Première étape

Le narrateur intervient au présent de vérité générale pour commenter et approuver l'attitude des personnages : "Qu'importe comment s'appelle… v. 9 / Fou qui fait le délicat / Fou qui songe à ses querelles v. 22-23".
Les commentaires ont une visée argumentative, Aragon en appelle à l'union sacrée.

2. Deuxième étape

Le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La rose et le Réséda
  • La rose et le reseda
  • La rosé et le réséda
  • La rose et le reseda
  • La rose et le reseda
  • La rose et le réséda
  • la rose et le reseda
  • La rose et le réséda

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !