La rouërie

253 mots 2 pages
Armand-Charles Tuffin, marquis de La Rouërie, né le 13 avril 1751 à Fougères, mort le 30 janvier 1793 au château de La Guyomarais à Saint-Denoual, est un militaire français, héros de la guerre d’indépendance américaine et l'organisateur de l'Association bretonne.
Parti en Amérique après une jeunesse orageuse, La Rouërie participe à la guerre d’indépendance américaine au sein de l'armée continentale. Connu sous le nom de Colonel Armand, il se distingue à la tête de la 1re légion de dragons et participe activement à la bataille de Yorktown. Admirateur de la Révolution américaine, ami de George Washington, La Rouërie revient en France avec le grade de brigadier-général, la croix de Saint-Louis et l'ordre de Cincinnatus.
De retour en Bretagne, La Rouërie défend le parlement de Bretagne contre les édits de Versailles, ce qui lui vaut d'être enfermé à la Bastille le 14 juillet 1788.
Opposé à l'absolutisme, il voit d'abord avec joie les signes de la Révolution française mais le refus de la noblesse bretonne de députer à Versailles l'empêche de jouer un rôle aux États généraux. Royaliste libéral et franc-maçon, La Rouërie rallie la contre-révolution suite à la suppression des lois et coutumes particulières de la Bretagne. Il crée l'Association bretonne afin de lever une armée contre les révolutionnaires. Trahi, La Rouërie meurt avant de pouvoir terminer son entreprise mais le mouvement organisé par le marquis devait par la suite être précurseur à la

en relation

  • Maupassant
    2287 mots | 10 pages
  • Les liaisons dangereuses
    897 mots | 4 pages
  • Lecture Analytique
    816 mots | 4 pages
  • fifou 25000
    1633 mots | 7 pages
  • bel ami
    1170 mots | 5 pages
  • FR Les liaisons dangereuses commentaire
    2563 mots | 11 pages
  • dogmes et autorite dans candide de voltaire
    1243 mots | 5 pages
  • Merteuil et valmont
    1806 mots | 8 pages
  • Les liaisons dangereuses- laclos lettre 5
    317 mots | 2 pages
  • Présentation de George Duroy
    425 mots | 2 pages