la rupture amoureuse

Pages: 10 (2255 mots) Publié le: 16 novembre 2014
I – D’une rupture amoureuse à une rupture poétique

A – La rupture amoureuse
« Le pont Mirabeau » narre une rupture amoureuse.

Le poète commence par se remémorer son histoire d’amour à la première strophe :
« Et nos amours / Faut-il qu’il m’en souvienne » (v. 2-3).

Les strophes suivantes résument les étapes successives de l’amour jusqu’à sa fin.

L’amour semble éternel, commel’annonce l’adverbe « toujours » à la fin de la première strophe :
« La joie venait toujours après la peine » (v.4).

D’ailleurs, les amoureux réunis forment un pont avec leurs bras (v. 9 : « Le pont de nos bras passe » ), symbole de stabilité et de permanence.

Cette idée de permanence est soulignée par les termes : « restons » (v. 5) et « éternels » (v. 10).

Mais si l’amour semble éternel, ilfinit pourtant par passer, emporté par le cours de la Seine comme le montre la comparaison entre l’amour et l’eau du fleuve : « L’amour s’en va comme cette eau courante » (v. 13).

L’hypallage (« l’onde si lasse » (v. 10)) évoque la lassitude des amants et l’anaphore du vers 14 (« L’amour s’en va ») insiste sur la diminution progressive et inévitable des sentiments.

La rupture amoureuse surviententre la troisième strophe et la quatrième, après une ultime espérance :

Comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente

L’écho sonore entre « vie est lente » (v. 15) et « vi-o-lente » (v. 16) traduit la tentative désespérée du poète, qui cherche à s’opposer à la continuité du courant qui emporte son amour.

L’espérance se présente comme un sentiment puissant. Dotée d’unemajuscule, l’ « Espérance » (v. 16) est personnifiée et se caractérise par sa violence.

La diérèse sur « vi-o-lente » appuie la souffrance du poète.

A la dernière strophe, la rupture est consommée et l’amour n’est plus qu’un souvenir.

Le verbe « passer » est répété : « Passent les jours et passent les semaines » (v. 19), et apparaît même dans sa forme de participe passé : « temps passé » (v.20).

Cette gradation du temps des jours en semaines montre bien que de l’eau a coulé sous les ponts !

Enfin, la double négation des vers 20 et 21 traduit la résignation du poète : « Ni temps passé / Ni les amours reviennent ».

B – La rupture poétique
A la rupture amoureuse correspond une rupture syntaxique et poétique.

Chaque strophe est composée de trois décasyllabes (un décasyllabe estun vers de 10 syllabes) qui riment entre eux.

Seulement, le deuxième décasyllabe est coupé, réparti en deux vers de 4 et 6 syllabes, ce qui crée un effet de rupture dans le rythme :

Sous le pont Mirabeau coule la Seine
Et nos amours
Faut-il qu’il m’en souvienne
La joie venait toujours après la peine

D’autre part, la progression linéaire est rompue par la reprise dupremier vers à la fin du poème :
« Sous le pont Mirabeau coule la Seine » (v. 22).

De même, les « amours » du vers 2 sont repris au vers 21.

Le poème donne alors l’impression de former une boucle.

Enfin, l’absence de ponctuation et l’éclatement du texte dû au décasyllabe produisent une rupture du sens.

« Le pont Mirabeau » peut d’ailleurs se présenter également comme un poème derupture avec la tradition poétique.

II – Un poème à la fois traditionnel…

A – Thèmes poétiques traditionnels : l’eau et la fuite du temps
Le poète emprunte à la tradition romantique le thème de la fuite du temps lié à l’écoulement de l’eau qu’on peut retrouver notamment dans un poème comme « Le Lac » de Lamartine (« le temps n’a point de rives ; Il coule et nous passons », Méditations poétiques,1820)

Apollinaire compare le passage du temps à l’écoulement continu du fleuve pour évoquer l’effet destructeur du temps sur l’amour (« L’amour s’en va comme cette eau courante », v. 13).

L’amour passe, emporté par le flux temporel.

Comme les Romantiques, le poète constate son impuissance face au temps, qu’on ne peut retenir ni revivre (« Ni temps passé / Ni les amours reviennent »,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La rupture
  • Rupture
  • Rupture
  • La rupture
  • Ruptures
  • Rupture et analyse des faciès de rupture
  • La jalousie amoureuse
  • La Passion Amoureuse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !