La sélection artificielle des enfants à naîtres

887 mots 4 pages
9 décembre 2013

Sélectionner les enfants à naître, est-ce parfois justifiable?

De nos jours, la technologie nous permet de réaliser ce que l'on aurait cru impossible il n'y a pas si longtemps. Nous en sommes au point où nous pouvons désormais choisir le sexe, la couleur des yeux et des cheveux et même la personnalité d'un enfant avant même sa naissance. La question se pose; est-ce que la sélection des enfants à naître est justifiable? Plusieurs croient que oui, que ce phénomène éliminerait des problèmes comme les maladies à la naissance ou des handicaps. Cependant, beaucoup de gens croient que si deux personnes prennent la décision d'avoir un enfant, ces deux personnes s'engagent à aimer leur enfant d'un amour inconditionnel et ce, peu importe comment l'enfant naît.

Selon Platon, les enfants respectent de moins en moins toute forme d'autorité puisque les pères n'ont plus d'autorité. Ces enfants s'habituent à obtenir ce qu'ils veulent et finissent par tenir compte que de leur propre personne. Si la sélection artificielle peut aller jusqu'à choisir la personnalité ou encore le caractères des enfants, nous pourrions choisir des enfants qui seraient obéissant, mais surtout, qui auraient la tempérance et la sagesse requise pour commander. Toujours selon Platon, la société est juste lorsque nous allons dans le sens du plus fort, alors ne serait-il pas juste de créer les enfants les plus fort pour éliminer les faiblesses de notre société?

Selon moi, la sélection des enfants à naître n'est pas justifiable puisque la sélection des enfants est une recherche de la perfection, mais personne n'a la même définition de parfait. De plus, tôt ou tard, il est inévitable que des personnes abuseront de ce procédé pour obtenir ce qu'ils veulent.

Tout d'abord, on entend souvent dire que personne n'est parfait ou encore que la perfection est inatteignable. Cependant, les gens d'aujourd'hui ne semblent jamais satisfait de ce qu'ils ont. Les communs recours à la

en relation

  • Nothing
    1656 mots | 7 pages
  • Bere
    501 mots | 3 pages
  • La selection génétique
    5333 mots | 22 pages
  • Enfant
    1722 mots | 7 pages
  • TPE SUR PMA
    1761 mots | 8 pages
  • l'avortement
    828 mots | 4 pages
  • L'ethique de la procréation médicalement assisté
    2819 mots | 12 pages
  • Législation de bioéthique
    1504 mots | 7 pages
  • Le clonage
    1622 mots | 7 pages
  • Matilda
    578 mots | 3 pages