La séparation des pouvoirs selon montesquieu

1212 mots 5 pages
La séparation des pouvoirs chez Montesquieu

Dans son ouvrage De l'Esprit des lois paru en 1748, Montesquieu qui est un moraliste, penseur et philosophe contemporain de l'époque des Lumières analyse la société et dégage la théorie de la séparation des pouvoirs pour contrer l'absolutisme royal très marqué au XVIIIe siècle. Selon lui le but essentiel de toute société est de préserver et de garantir la liberté des individus (I A), il s'inspire des travaux de Locke (avec son Essai sur le Gouvernement civil, 1690) et de la Constitution anglaise pour élaborer sa théorie (I B). Il détermine que la seule façon d'obtenir un gouvernement modéré, dont le but est la protection des libertés est de séparer les pouvoirs (II A) est de les répartir entre diverses institutions pour éviter qu'ils ne soient conservés entre les mains d'une seule et même personne (II B).

I) L'idéal du régime libre

A) La liberté comme but premier

Montesquieu, dans les chapitre III de son œuvre De l'Esprit des Lois donne une définition de la liberté qui est pour lui non pas le droit de tout faire, mais de "faire tout ce que les lois permettent".
Le respect des lois par les citoyens et les dirigeants est donc primordial car s'ils allaient à l'encontre des lois ils empièteraient sur les libertés d'autrui et les libertés individuelles seraient menacées.

Montesquieu fait l'annonce de "l'Etat de Droit"; système où il y a des lois garanties par une Constitution et où les attributs de la puissance étatique doivent s'exercer dans un cadre légal qui assure la protection effective des libertés; il s'inspire de la conception anglaise du "Rule of Law".

Dans les chapitre IV il reprend l'idée déjà formulée par Aristote, Polybe, Cicéron et St Thomas d'Aquin selon laquelle la modération du pouvoir est la seule façon de garantir la liberté du régime.
Les souverains ne doivent donc pas abuser de leurs prérogatives, car selon lui "tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser"; il faut donc des

en relation

  • La séparation des pouvoirs selon montesquieu droit constitutionnel
    1379 mots | 6 pages
  • La théorie de séparation des pouvoirs selon Montesquieu - mythe et réalité
    638 mots | 3 pages
  • « Montesquieu, le principe de la séparation des pouvoirs et ses interprétations. »
    1408 mots | 6 pages
  • Commentaire montesquieu de l'esprit des lois
    986 mots | 4 pages
  • Plan détaillé la séparation des pouvoirs
    2164 mots | 9 pages
  • De l'esprit des lois montesquieu
    2862 mots | 12 pages
  • La finalité de la séparation des pouvoirs
    1532 mots | 7 pages
  • POURQUOI_LA_SEPARATION_DES_POUVOIRS_PRONEE_PAR_MONTESQUIEU_N
    1598 mots | 7 pages
  • Chapitre 3 L organisation du pouvoir
    4705 mots | 19 pages
  • Le principe de séparation des pouvoirs
    777 mots | 4 pages