La séparation des pouvoirs

1336 mots 6 pages
La séparation des pouvoirs

La séparation des pouvoirs apparait en premier lieu comme un principe de division technique étatique . La séparation des pouvoirs est aussi une "recette institutionnelle libérale " destinée à garantir la liberté individuelle . Trois grands auteurs se sont penchés sur cette question tel que Locke en Angleterre Montesquieu en France mais aussi le philosophe Aristote .
Le texte présenté ici est rédigé par Montané de la Roque qui tend à faire une approche sur la théorie de Montesquieu en ce qui concerne la séparation des pouvoirs , par ailleurs on remarque qu'il en montre les applications qui en découlent dans certains pays .
En définition générale la séparation des pouvoirs est un principe de répartition des différentes fonctions de l'état , qui sont confiés aux différentes composantes de ce dernier . On distingue alors le pouvoir exécutif confié au gouvernement composé d'un premier ministre et des ministres à la tête duquel se trouve un chef d'état , le pouvoir législatif confié au parlement en France il s'agit de l'Assemblée Nationale et du Sénat et enfin pouvoir judiciaire confié au juge qui est subdivisé entre l'ordre judiciaire et l'ordre administratif .
En France il arrive fréquemment qu'on ne parle que des deux premier où la constitution évoque le pouvoir exécutif et pouvoir législatif puis par la suite autorité judiciaire .
Ainsi à travers ce texte nous allons pouvoir étudier la théorie de Montesquieu , quels sont les applications que les législateurs ont pu en découler ? et comment cela peut t il interagir sur les pouvoirs ?
Lors d'une première partie nous pourrons voir qu'il y a eu une mauvaise interprétation de la théorie de Montesquieu ( I ) puis nous verrons que cette application apporte des conflits entre les pouvoirs (II) .

I Une mauvaise interprétation de la théorie de Montesquieu

Dans sa théorie Montesquieu souhaite avant tout un régime de liberté , afin d'éviter le despotisme (A) mais nous verrons

en relation

  • La séparation des pouvoirs
    816 mots | 4 pages
  • La séparation des pouvoirs
    1844 mots | 8 pages
  • la separation des pouvoirs
    3411 mots | 14 pages
  • La séparation des pouvoirs
    2514 mots | 11 pages
  • Séparation des pouvoirs
    2072 mots | 9 pages
  • Séparation des pouvoirs
    535 mots | 3 pages
  • La séparation des pouvoirs
    1363 mots | 6 pages
  • Séparation des pouvoirs
    2615 mots | 11 pages
  • Separation des pouvoirs
    550 mots | 3 pages
  • Séparation des pouvoirs
    962 mots | 4 pages