La satire de la société dans les faux-monnayeurs d'andré gide

Pages: 17 (4204 mots) Publié le: 1 novembre 2009
Les Faux-Monnayeurs, André Gide
La Satire de la Société

Introduction :

André Gide inscrit les Faux-Monnayeurs dans la période d'avant-guerre en mettant en place une satyre de la société. Pour ce faire, il utilise divers procédés : onomastique, inspiration de faits réels et de sujets de société, qui débouchent sur deux thèmes transversaux : la bourgeoisie et l'enfance. L'auteur dresse unecritique de la bourgeoisie au sein de laquelle évoluent le milieu littéraire et la justice, tout comme la famille, l'éducation et la religion. Enfin l'auteur critique la psychanalyse à travers le personnage de Sofroniska.

La bourgeoisie :

Gide expose deux formes de bourgeoisies : la bourgeoisie traditionnelle, représentée par les familles Profitendieu et Molinier, tous deux magistrats, etla bourgeoisie décadente, du début du 20ème siècle. Nous allons pour commencer aborder la bourgeoisie traditionnelle, car en tant que telle, elle n'est que peu critiquée par Gide, par rapport à la bourgeoisie du comte de Passavant, dite intellectuelle. La bourgeoisie traditionnelle sera surtout mise en relation avec les thèmes de l'éducation et de la famille que nous aborderons un peu plus tard.La bourgeoisie traditionnelle se comporte de façon hiérarchisée, elle est supérieure et le sait, elle tient à sa supériorité sociale.
p. 21 → « Il n'avait pas à laisser paraître son étonnement devant un subalterne; le sentiment de sa supériorité ne le quittait point ».
C'est ici le passage où Albéric Profitendieu trouve la lettre de départ de Bernard, et qu'il fait alors tout ce qui est en sonpouvoir pour paraître tout à fait normal et supérieur devant Antoine, son domestique, bien moins dupe qu'il ne le pense.
→ p. 20 → « Ce fidèle serviteur était dans la maison depuis quinze ans; il avait vu grandir les enfants. Il avait pu voir bien des choses; il en soupçonnait beaucoup d'autres, et faisait mine de ne remarquer rien de ce qu'on prétendait lui cacher »
Il y a une forme de naïvetédans la bourgeoisie traditionnelle, due à son décalage avec la société, elle se croit encore bien supérieure, bien au dessus de tout, ainsi, Gide le montre bien, elle paraît très ridicule lorsqu'elle est mise en difficulté et qu'elle se veut garder son calme.

Gide décrit cette bourgeoisie comme bienséante, pleine de faux-semblants. Elle tient, d'autre part, à son luxe, car elle en estdépendante; ses membres sont extrêmement attentifs à leur santé :
p.24 → « (Monsieur Profitendieu) ressentait un petit pincement côté droit, là, sous les côtes; (…) c'était la crise de foie. Y avait-il seulement de l'eau de Vichy à la maison ? (…) Ma petite Cécile voudrais-tu t'assurer qu'il y a de l'eau de Vichy à la maison ? »

La bourgeoisie décadente, prétendument intellectuelle est dans le livre deGide mêlée au milieu littéraire qu'il décrit. Son emblème est le comte Robert de Passavant, dont Gide dresse un triste portrait. La bourgeoisie décadente est noyée dans son argent, si bien qu'elle en perd tout à fait la valeur. Plusieurs images le démontrent : elle baigne dans le luxe, dans l'« inestimable Porto » et les cigarettes russes. Puis une scène, une discussion entre Lady Griffith etPassavant se charge de montrer cette dépréciation de l'argent :
p.52 → « Et... vous lui avez prêté de l'argent ?
Cinq mille francs, je vous l'ai dit – qu'il va de nouveau perdre chez Pedro. »
Passavant offre 5000 francs à Vincent pour le simple plaisir de le voir les perdre au jeu. Le paradoxal est que, si l'argent perd de sa valeur à force d'être dépensé à tort, la bourgeoisie décadence al'orgueil d'en vouloir toujours plus.

Si la bourgeoisie décadente est hypocrite, sans valeur estimable, basée sur de faux rapports et noyée dans son argent, il n'en est pas moins qu'elle l'assume volontiers, avec une attitude faussement philosophique.
p. 53 → « Voulez-vous que je vous dise, mon cher. Vous avez toutes les qualités de l'homme de lettres : vous êtes vaniteux, hypocrite, ambitieux,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les faux monnayeurs d'andré gide
  • Le naufrage du bourgogne dans la faux-monnayeurs d'andré gide
  • Le personnage de boris dans les faux- monnayeur d'andré gide
  • André gide de les faux monnayeurs
  • Les faux monnayeurs
  • Les faux monnayeurs de gide
  • Les femmes dans les faux monnayeurs de gide
  • Les faux-monnayeurs de gide. une polyphonie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !