La science fiction vise-t-elle à nous distraire ou à nous alarmer ?

794 mots 4 pages
La science-fiction vise-t-elle à nous distraire ou à nous alarmer ?

Il apparaît que la science-fiction, comme bien d'autre genre, a pour objectif de distraire son lecteur ou même son spectateur (en ce qui concerne le cinéma). En effet, la plupart d'entre eux attendent d'un livre ou d'un film de science-fiction qu'il les distraie de leur quotidien et c'est justement ce que celle-ci se propose de faire. La principale caractéristique de ce genre réside dans le fait qu'elle est accessible à tous puisque elle dispose d'un vocabulaire et d'une syntaxe relativement simpliste. Ainsi, en l'espace de quelques heures, le lecteur (ou spectateur) peut échapper à sa propre vie, en vivant celle des personnages fictifs. Il entre alors dans la tête du personnage, vivant ainsi avec lui ses peurs, ses joies et ses réflexions les plus profondes, échappant ainsi à ses propres sentiments et questionnements. Toutefois, la science-fiction vise-t-elle seulement à nous distraire ou a-t-elle vocation à alarmer les populations ?

Albert Einstein disait : « L'imagination est plus importante que la connaissance. Car la connaissance est limitée, tandis que l'imagination englobe le monde entier ». En effet, bien que le passé soit souvent utilisé pour comprendre le présent, il apparaît que le futur l'est bien moins. Bien qu'il paraisse évident que personne ne peut savoir ce que sera le futur, il n'en reste pas moins que le besoin d'en avoir connaissance et même de le maîtriser existe bel et bien. C'est pourquoi il est plus que courant que la science-fiction s'attache à mettre en scène des évolutions possibles de notre société, que ce soit sur le versant utopique ou dystopique. Ainsi, que ce soit de manière très clair ou sous-entendu, la science-fiction se propose d'exposer plusieurs visions du futur. Bien sur il n'y a pas ici de portée prémonitoire ou prophétique, il s'agit plutôt de proposer des hypothèses d'avenir. Alors, en quoi cela pourrait-il nous alarmer ? C'est simple,

en relation

  • La science-fiction sert elle a nous distraire ou a nous alarmer?(fahrenheit 451)
    1133 mots | 5 pages
  • fiche d'argumentation
    16514 mots | 67 pages
  • fiche complète sur l'argumentation
    15177 mots | 61 pages
  • Canfdida
    16138 mots | 65 pages
  • Le dernier jour d'un condamné
    114952 mots | 460 pages
  • Anglais
    22122 mots | 89 pages
  • Le prêtre et l'acolyte - études d'art et de littérature
    74919 mots | 300 pages
  • Berenice de jean racine
    44935 mots | 180 pages
  • Antimanuel de philosophie (michel onfray)
    95395 mots | 382 pages
  • ldp methodesetpratiques 2011
    165647 mots | 663 pages