La seconde république

Pages: 10 (2259 mots) Publié le: 9 novembre 2010
La République et l’ordre (de février 1848 à décembre 1851)

Au cœur d’un XIXème siècle tourmenté, la Révolution de février 1848 marque une rupture dans la politique française car elle entraîne la fin de la monarchie. Après les épisodes révolutionnaire et napoléonien, la France demeure instable et est de plus en plus réactive aux régimes de compromis. Ainsi, après avoir mis un terme à laRestauration lors des Trois Glorieuses, la population française se soulève fin février 1848 pour mettre fin à la Monarchie de Juillet. Louis-Philippe abdique le 24 février 1848 et le lendemain, le Gouvernement Provisoire proclame la deuxième République. Ses premières mesures s’inspirent de la révolution de 1789 mais vont plus loin. La liberté individuelle devient un droit pour tous :rétablissement de la liberté de réunion et de la presse, abolition de l’esclavage (tous les habitants des colonies devenant des citoyens français à part entière). Le principe d’égalité politique fait quant à lui, un grand pas en avant avec la mise en place du suffrage universel, cependant réservé aux hommes de plus de vingt et un ans. Le parti de l'Ordre était en France en 1848 le regroupement non réellementstructuré de personnalités conservatrices, partisanes de l'ordre, de la sécurité et des bonnes mœurs. Le parti est composé de monarchistes légitimistes, surtout d'orléanistes mais aussi de républicains adeptes de la république américaine. Ses chefs de file étaient Adolphe Thiers, François Guizot, Odilon Barrot, le comte de Montalembert, le comte de Falloux ou encore Alexis de Tocqueville.
La miseen place de la Deuxième République entraine un certain désordre social ainsi que de grandes instabilités politiques. C’est sur ce climat transitoire d’insécurité que reposent les stratégies politiques du parti de l’Ordre, dont les membres détenaient déjà le pouvoir avant la Révolution de 1848. Si les conservateurs ont progressivement anéanti « l’esprit de 1848 », plusieurs facteurs politiques ontprécipité le déclin de la République. Malgré le contrôle politique exercé par le parti de l’Ordre au sein de la république, entre février 1848 et décembre 1851, l’instabilité du nouveau système multiplie les évolutions politiques qui fragilisent sa vigilance, au profit d’un nouveau système alors devenu inévitable.

I. Les divisions républicaines de février 1848 à décembre 1848 :

1) La forcepolitique du parti de l’ordre :

Le Parti de l’ordre se constitue à l'origine autour du comité de la rue de Poitiers, où les dirigeants avaient élu domicile pour leur siège, regroupant autour de Thiers les partisans de la Monarchie. Le parti de l'ordre était principalement divisé entre les légitimistes, favorables au comte de Chambord, petit-fils de Charles X et les orléanistes,partisans du comte de Paris, en faveur duquel le dernier Roi, Louis-Philippe Ier, avait abdiqué. Avec pour slogan "Ordre, Propriété, Religion", le projet des sympathisants du parti de l'ordre est de clore "l'Ere des Révolutions". Très puissant dans l'Assemblée nationale élue en avril 1848 (environ 250 sur 900, deuxième force politique derrière les républicains modérés), le parti de l'Ordre avait alorsdû se résoudre à accepter le régime républicain issu de la Révolution de février 1848. Le 25 février, Lamartine annonce à la foule rassemblée devant l’Hôtel de ville la proclamation de la République. Né d’une alliance entre les républicains libéraux et les démocrates socialistes, le gouvernement engage de nombreuses réformes tandis que la population fête l’événement. Liberté de la presse, suffrageuniversel, droit au travail, suppression de l’esclavage et de la peine de mort pour délit politique sont annoncés dans un climat d’euphorie. Derrière le poète romantique Lamartine, toute la France semble soudain adhérer à la République. C’est « l’Illusion lyrique ». Illusion, car rapidement le climat se dégrade et voit s’opposer républicains et extrême gauche tandis que les conservateurs...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • De la seconde république au second empire.
  • La seconde république
  • La seconde republique
  • La seconde république
  • La seconde république
  • La seconde république
  • La seconde république
  • La seconde république était-elle populaire ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !