La sentence d’excommunication de tolstoï ne serait-elle pas invalide ?

Pages: 7 (1632 mots) Publié le: 9 février 2011
La sentence d’excommunication de TOLSTOÏ ne serait-elle pas invalide ?

http://www.religion-orthodoxe.com/article-il-est-impossible-de-lever-l-excommunication-de-leon-tolstoi-mais-nous-pouvons-prier-pour-lui-61398264.html

Le Patriarcat de Moscou a refusé de lever l’excommunication prononcée à l’encontre de TOSTOÏ.

Ce choix est une chose. Une autre chose est de savoir si préalablementladite excommunication était valide et lcite.

Avant d’examiner les canons byzantins qui seuls peuvent permettre de justicier ou invalider la sentence rendue, il échet de rappeler les termes du 3° canon du 1er concile de NICEE, tenu en 325 qui expose : « Il faut cependant s'assurer que l'évêque n'a pas porté cette sentence d'excommunication par étroitesse d'esprit, par esprit de contradiction ou parquelque sentiment de haine. Afin qu'un tel examen puisse avoir lieu, il a paru bon d'ordonner que dans chaque province on tint deux fois par an un synode, afin que tous les évêques de la province étant réunis, on fasse toutes les enquêtes nécessaires »

TOLSTOÏ répond-il à l’une au moins des conditions permettant son excommunication ?

I
L’excommunication est encourue dans les situationssuivantes
1° Le 94° canon. du 6° concile IN TRULLO, tenu en 691, expose : « Ceux qui font des serments païens, le canon leur impose des peines et nous aussi, nous leur imposons l'excommunication. »
2° Le 1° canon du 7° concile NICEE II, tenu en 787, expose : « nous confirmons dans son entier et sans changement le contenu de leurs ordonnances, tel qu'il fut exposé par les saintes trompettes del'esprit, les tout glorieux apôtres, les six saints conciles oecuméniques, les conciles particuliers rassemblés en vue d'édicter de telles ordonnances et nos saints pères; car tous sans exception, illuminés par le même esprit, ont décidé ce qui est à notre avantage. Ceux qu'ils ont condamnés à l'anathème, nous les anathématisons; ceux qu'ils ont condamnés à la déposition, nous les déposons; ceuxqu'ils ont condamnés à l'excommunication, nous les excommunions »
3° Du même concile, le 4° canon relatif à l'évêque qui doit s'abstenir de tout commerce, le concernant, expose : « Si donc quelqu'un, [évêque ?] exigeant de l'or ou quelque autre espèce ou bien pour satisfaire sa passion, se trouve avoir prononcé la suspense ou l'excommunication contre un clerc dépendant de lui, ou jeté l'interditcontre une Église, de manière à ce qu'aucun service divin ne s'y fasse, déversant ainsi sa folie contre des choses privées de sens, un tel est lui-même privé de sens et subira la loi du talion et sa peine retombera sur sa tête »

4° Le 73°canon attaché aux canons des SAINTS APOTRES (3° siècle), relativement à celui qui s'approprie un linge ou un vase sacré, expose : « Un vase sacré en argent ouune nappe consacrée, que personne ne se les approprie à son usage, car c'est illicite. Si quelqu'un est convaincu de l'avoir fait, qu'il soit soumis à la peine canonique de l'excommunication »
5° Du même, le 76° canon relatif aux évêques qui donnent leur évêché à un parent, expose :« Qu'il ne faut pas que l'évêque faisant don de sa charge d'évêque à son frère, son Fils ou à quelque parent,ordonne ceux qu'il veut ; car il n'est pas juste de constituer des héritiers de l'épiscopat, en faisant cadeau des choses de dieu par affection humaine ; on ne doit pas mettre l'Église du Christ parmi les choses à léguer par héritage. Si quelqu'un fait cela, l'ordination sera nulle et non-avenue, et lui-même sera puni d'excommunication »
6° Le 29° canon du concile de CARTHAGE, tenu 419, prévoit quel’excommunié doit pouvoir être entendu puisqu’il énonce : « De même, il fut décidé par tout le synode, que l'évêque ou n'importe quel clerc qui fut excommunié pour sa négligence, s'il ose communier dans le temps de son excommunication avant d'être entendu en procès, sera considéré comme ayant prononcé lui-même contre soi la sentence de condamnation. »
7° Le dossier d’Apiarius, examiné lors de ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • les invalides
  • La sentence
  • Analyse tolstoi
  • Les invalides de guerre
  • Léon Tolstoï
  • Latinské sentence
  • Les invalides de la guerre
  • La nuit aux invalides

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !