La situation du commerce exterieur français

Pages: 9 (2099 mots) Publié le: 23 mars 2011
La situation du commerce extérieur français en 2008/2009.[/size]
[size=10pt] [/size]
[size=10pt]1) Les chiffres et leur interprétation[/size][size=10pt].[/size]
[size=10pt] 2008 a été une très mauvaise année pour le commerce extérieur (CE) français, avec un déficit record de 55,7 milliards d'€, aggravant ce déficit commencé en 2004 (-4,8), et se prolongeant les années suivantes(-23,3/-29/-40,6).[/size]
[size=10pt] [/size]
[size=10pt]Deux principales causes à ces déficits:[/size][size=10pt][/size]
[size=10pt] [/size]
[size=10pt]1- [/size][size=10pt]L’augmentation continue du prix du baril[/size][size=10pt] jusqu’à l’automne 2008 (130$), prix qui a aujourd’hui largement chuté (58$).[/size]
[size=10pt]Cela étant, si cette hausse a « plombé » notre facture énergétique par lesnécessaires importations en matières 1° indispensables à nos industries, [/size]elle a affecté tous les pays, et certains s’en sont mieux sortis que d’autres, et notamment que la France.
[size=10pt] [/size]
[size=10pt]2- [/size][size=10pt]La baisse des exportations d’automobiles[/size][size=10pt], tant sur le marché européen qu’à l’international hors U.E.[/size]
[size=10pt]Là aussi, la hausse du prixdes matières 1° est un des facteurs pénalisant, mais ce n’est pas le seul :[/size]
[size=10pt]D’une part[/size][size=10pt], la décomposition internationale des processus de production [faire fabriquer les différentes pièces d’une voiture dans différents pays où les coûts de fabrication (main d’œuvre, fiscalité...) sont moindres qu’en France] entrainent, pour nos constructeurs, des rapatriements depièces entrant dans la comptabilisation des importations françaises.[/size]
[size=10pt] [/size]
[size=10pt]D’autre part, [/size][size=10pt]la France s’est plutôt spécialisée dans les modèles moyens et bas de gamme[/size][size=10pt], contrairement aux allemands, qui disposent eux aussi de très bons produits dans ce segment, mais qui se sont aussi spécialisés dans le haut et le très haut de gamme(BMW, Mercédès, Porsche...) dont les utilisateurs du monde entier, par leur pouvoir d’achat élevé, ne ressentent absolument pas les effets de la crise de la même façon que les conducteurs des segments inférieurs, et leur demande reste stable, voire en hausse, par un désir de se différencier du conducteur « moyen ». En outre, dans le commerce intra branche automobile (voitures contre voitures),les modèles français, bien que de très bonne qualité, sont moins compétitifs que leurs concurrents, notamment japonais et sud coréens en termes de prix, ou allemands en termes de notoriété.[/size]
[size=10pt]Quant à nos tentatives dans le segment des 4/4, elles demeurent très concurrencées par les produits japonais et sud coréens, qui ne souffrent pas d’un déficit de marque comme P.S.A. ou Renault,qui ne sont pas ou pas encore des références dans ces segments.[/size]
[size=10pt] [/size]
[size=10pt]Donc,[/size][size=10pt] il serait peut être bon de s’interroger sur les choix de spécialisation de branche et de secteurs, afin de pouvoir rivaliser de meilleure manière avec nos principaux concurrents et rivaux.[/size]
[size=10pt] [/size]
[size=10pt]A côté de ces 2 principales raisons, nouspouvons également citées :[/size]
[size=10pt]- La hausse du prix des produits et métaux non ferreux, issue de l’augmentation du cours des matières 1° industrielles,[/size]
[size=10pt]- La très forte concurrence des produits électroniques grand public asiatiques.[/size]
[size=10pt] [/size] [size=10pt](Source : www.netiris.fr)[/size]
[size=10pt] [/size]
[size=10pt]2)[/size][size=10pt] Lesperspectives.[/size]
[size=10pt]Alors qu’au début 2008, la parité euro/dollar était de 1,5 (1,5 $ pour obtenir 1€), celle-ci est [/size]aujourd’hui de 1,3.
[size=10pt]La différence est certes faible, mais les exportations, dont celles de la France, vont couter moins chères aux autres pays, tandis que nous devrons payer plus cher nos importations libellées en $, ce qui devrait faire baisser leur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Devoir Economie Générale
  • Le commerce exterieur français
  • Le commerce extérieur français
  • Le commerce extérieur francais
  • Le commerce extérieur français
  • Le commerce exterieur francais
  • Commerce exterieur francais
  • Le commerce extérieur français en 2010

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !