La socialbilité humaine

Pages: 19 (4667 mots) Publié le: 6 janvier 2011
La sociabilité humaine

Quand nous voyons dans quel pétrin se trouve notre société et les difficultés énormes qu’elle rencontre, nous sommes tout près de considérer qu’il faut une force extérieure considérable pour maintenir les hommes ensemble, car ils ne semblent vraiment pas sociables. L’existence des conflits sociaux est immémoriale et il ne semble pas y avoir de société humaine sanstensions internes. Hobbes en a tiré des conclusions cyniques : le meilleur régime politique, c'est l'absolutisme, et la seule paix possible, c'est la paix sous la surveillance d'une police.
Pourtant, l’édification de toute l’histoire s’est sédimentée dans des institutions sociale et nous vivons dans un monde qui est ce qu’il est grâce au dynamisme de la société. Ne devons-nous pas après tout ce quenous sommes à la société ? N’est-il pas naturel pour l’homme de se sentir membre d’une société ? Y a-t-il une grande différence entre se sentir membre d’une famille et membre de la société ?

A. Sociabilité et Nature
1) Si l'homme fait partie de la Nature, il faut bien que d'une certaine manière, la société humaine soit naturelle. Mais à condition que l'on regarde la Nature elle-même, comme unagencement constants de moyens en vue de fins. Dans une interprétation finaliste de la Nature, il devrait y avoir une explication naturelle de l’existence des sociétés humaines. Dans l’Antiquité, Aristote partait du principe que la société humaine est aussi naturelle que la société animale.
L’homme par nature un animal politique. Le lien entre les hommes est d’abord celui que tissent les besoins etc’est en fonction de la complexifications des besoins, que se comprend l’édification de la Cité. Le lien entre les hommes est d’abord celui que tisse les besoins naturels et c’est en fonction de la complexifications des besoins que se comprend l’édification de la Cité. De ce point de vue, il existe une sociabilité naturelle qui remonte à la communauté de la famille. Ce sont les besoins quiprimitivement, lient les hommes entre eux. . La thèse d’Aristote est donc d’abord d’ordre économique, mais elle a une portée bien plus large dans le cadre d'une philosophie de la Nature..
La première communauté familiale est celle qui est fondée sur la satisfaction des besoins quotidiens. « La communauté constituée par na nature pour la satisfaction des besoins de chaque jour est la famille».
Afin depourvoir satisfaire aux besoins qui ne sont plus quotidiens, les familles doivent s’unir et c’est ainsi que se structure le village. Les villageois sont ceux qui s’entraident pour la satisfaction de besoins que chacun ne pourrait pas satisfaire à lui seul.
Quand plusieurs villages s’assemblent naît alors la Cité, dont la vocation première, selon Aristote, est l’autarcie, l’indépendanceéconomique. La Cité vient achever le processus de socialisation. La Cité n’est pas seulement là pour permettre à chacun de vivre, elle « existe pour permettre de bien vivre ». Le nom moderne que nous avons adopté pour cette structure est l'Etat.
De la famille à la Cité, en passant par le village, il y a une continuité naturelle, en sorte que la société paraît avoir été voulue par la Nature, en vertu de lafinalité naturelle. De même que la Nature a fait l’œil pour réaliser la fonction de la vue, elle a fait la Cité pour réaliser la fonction de la communauté, pour la porter à sa perfection propre. « C’est pourquoi toute cité est un fait de nature ». Si la sociabilité de l’homme participe de la Nature, elle participe aussi de sa finalité, elle a été voulue par la Nature comme « à la fois une fin et unbien par excellence ».
La Nature, comme intelligence créatrice et organisatrice est la totalité qui précède l'existence des parties. De même, dans la totalité politique, la structure du tout est antérieure aux individus. La Cité en ce sens est « antérieure à la famille et à chacun de nous pris individuellement. Le tout, en effet est nécessairement antérieur à la partie, puisque le corps...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Humain
  • Humain
  • Humain
  • Humain
  • Humain
  • Est-ce humain?
  • Les humains
  • humaine

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !