La sociologie comme science compréhensive chez max weber

1166 mots 5 pages
La sociologie comme science compréhensive chez Max Weber

1) l’approche compréhensive …

Pour Weber, l’objectif de la sociologie est de « comprendre par interprétation l’activité sociale et par là d’expliquer causalement son déroulement et ses effets »[1]. En d’autres termes, Weber veut comprendre, saisir, le sens que donnent les individus à leurs actions. L’«activité » désigne le comportement humain (uniquement lorsque l’individu lui donne un sens subjectif). Par activité « sociale », Weber entend l’activité qui se rapporte au comportement des autres acteurs. Il prend l’exemple de la collision entre deux cyclistes. Il s’agit là d’un phénomène physique, qui répond aux lois de la nature. Pour autant, la réaction des acteurs dans ce cas précis (injures, excuses, …) est une forme d’activité sociale. Weber distingue deux types de compréhension : - la compréhension actuelle : c’est-à-dire au moment où se produit une action et ; - la compréhension explicative : qui vise à comprendre le comportement d’un acteur en prenant en compte son contexte. Il prend l’exemple du bûcheron : on comprend tout de suite que sa motivation actuelle est de couper des bûches ; mais on peut aussi s’intéresser aux motivations plus profondes de l’acteur, c’est pour lui un moyen de gagner sa vie. En mettant l’accent sur le subjectif, le sens visé par les acteurs, un problème se pose pourtant : comment mêler l’interprétation compréhensive des sens subjectifs à une explication causale ? Afin d’expliquer causalement le déroulement et les effets d’une action sociale, Weber va se construire un modèle pour la recherche sociologique : l’idéal-type. Un idéal-type est une construction théorique qui accentue certains traits de la réalité pour en faciliter sa compréhension. C’est un modèle abstrait qui ne reflète pas la réalité telle qu’elle est mais la clarifie. Il s’agit de la méthode la plus utilisée par Weber pour confronter la compréhension subjective du

en relation

  • Fiche révision
    822 mots | 4 pages
  • Cours marx weber
    1451 mots | 6 pages
  • Cours de sociologie
    7525 mots | 31 pages
  • Weber
    4898 mots | 20 pages
  • Jean bodin
    11839 mots | 48 pages
  • L'administration de la preuve en sociologie
    1348 mots | 6 pages
  • Max Weber
    3748 mots | 15 pages
  • Max weber idealtype
    6348 mots | 26 pages
  • Weber nation ethnie
    3717 mots | 15 pages
  • Max weber
    5271 mots | 22 pages