La solitude epreuve ou expérience bénéfique ?

784 mots 4 pages
LA SOLITUDE
Epreuve ou expérience bénéfique ?

Définition de la solitude : Etat d'une personne seule. Eloignement de la fréquentation des hommes.

Pour de nombreuses personnes, la solitude peut paraître une épreuve plutôt qu’une expérience bénéfique. Il est vrai que la solitude nous est souvent imposée dû à un accident, le décès d’un proche, rejet de notre entourage ou autre. Ce texte montrera mon point de vue et sera justifié grâce aux exemples tirés de la culture commune. __________________________

D’où vient la solitude et quelles sont les conséquences ?

Francine Ouellette dit : « La solitude a deux facettes. Volontaire, elle élève et purifie. Obligatoire, elle étouffe et détruit. » Si nous tenons compte de cette citation, la solitude aurait deux facettes : provenant de nous même, elle serait alors volontaire, provenant de la société, elle serait alors imposée. Etant volontaire, elle nous ferait découvrir plus intensément notre propre personne, notre personnalité et réfléchir sur nous-mêmes, comme Jean-Jacques Rousseau dans les "rêveries du promeneur solitaire". Mais dans son roman, Jean-Jacques Rousseau explique le rejet de sa personne par la société du XVIIIe siècle, ce qui n’est pas une solitude volontaire. Au contraire, elle lui est imposée par la société pour le mettre à l’épreuve mais en l’acceptant il découvre réellement qui il est et découvre les avantages de la solitude volontaire sans l’avoir choisie.
Selon la définition, la solitude donne en conséquence l’éloignement de la fréquentation des hommes de notre entourage. D’après André Malraux : « S’il existe une solitude où le solitaire est un abandonné, il en existe une où il n’est solitaire que parce que les hommes ne l’ont pas encore rejoint. » L’homme ne peut pas vivre en permanence avec la solitude. Instinctivement, il a besoin d’un entourage, de personnes avec qui partager ses expérimentations ou ses épreuves, d’où l’importance des psychologues.
Par exemple, dans le film "Seul au

en relation

  • Presentation du rire
    1005 mots | 5 pages
  • Thérapie du rire
    1457 mots | 6 pages
  • Comment le deuil peut-il devenir une situation à risque
    2556 mots | 11 pages
  • Le roi salomon
    1254 mots | 6 pages
  • Le rire
    1960 mots | 8 pages
  • Corpus de texte sur le rire
    2116 mots | 9 pages
  • L'art du bonheur
    3707 mots | 15 pages
  • L'importance du silence
    16556 mots | 67 pages
  • Resilience
    7010 mots | 29 pages
  • L exil et le royaume
    15632 mots | 63 pages