La souveraineté et le référendum

2539 mots 11 pages
"Ouvrons le champ de la décision collective, faisons un référendum![...] et demandons aux français tranchez!", c'est ce qu'annonce Jean-Luc Mélenchon face à Jean-François Copé lors de l'émission Des paroles et des Actes du 17 novembre en débattant son projet pour l’avenir du nucléaire français. Le référendum a été instauré en France depuis la période Révolutionnaire ce qui permet au peuple d’un État de s’exprimer en une réponse binaire : oui ou non, à une question posée lors du vote. Cette méthode permet d’acquérir la souveraineté, le pouvoir suprême. En ce sens, d’après l’article 2 de la Constitution : la France est une République comme étant le « gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple ». Ici le peuple est vu comme un ensemble de citoyens ayant la personnalité juridique.
En France, nous ne sommes pas au temps de la cité d’Athènes où chaque citoyen votait directement pour la régir. Au contraire, la France mesure sept cent mille kilomètres carré et comporte plus de soixante-cinq millions d’habitants et il est donc impossible que chacun représente ses convictions au parlement par exemple. C’est pour cette raison que la France applique la démocratie représentative où le peuple désigne des représentants pour exercer à leur place la souveraineté. Ces derniers sont élus soit au suffrage direct (maires, Président de la République), soit indirect (sénateurs). De plus, il est prévu que le souverain ait la possibilité de s’exprimer directement sans intermédiaire, il s’agit du référendum. Celui-ci, au cours des années de la Ve République, a permis de ratifier la constitution, mais aussi de faire passer la période de la présidence de sept à cinq ans… Mais est-ce que pour autant cette manière d’expression du peuple représente entièrement sa souveraineté ?
Pour répondre à cette question, nous verrons dans un premier temps que le référendum constitue un pouvoir proéminant sous la Ve République afin de régir la vie de politique du pays (I) mais que ce pouvoir

en relation

  • La souveraineté et le référendum
    1990 mots | 8 pages
  • Le référendum constitue-t-il l'expression de la souveraineté du peuple ?
    2016 mots | 9 pages
  • « La souveraineté nationale appartient au peuple, qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum »,
    2606 mots | 11 pages
  • Référendum et système représentatif
    1509 mots | 7 pages
  • La souveraineté nationale
    2822 mots | 12 pages
  • Le rôle du peuple dans les institutions de la ve république
    1911 mots | 8 pages
  • CHAPITRE 3
    3998 mots | 16 pages
  • la souveraineté nationale appartient au peuple
    1939 mots | 8 pages
  • Commentaire article 3 de la constitution de 1958
    1737 mots | 7 pages
  • L'usage du referendum en France de 1804 a 1958
    1308 mots | 6 pages