La souveraineté sous la vème république

745 mots 3 pages
"La souveraineté est la puissance absolue et perpétuelle d'une République." Ainsi dans son traité "Les Six livres de La République", Jean Bodin définissait le pouvoir de la souveraineté de manière à ce qu'aucun autre pouvoir ne soit supérieur. En effet la souveraineté est la possession de l'autorité suprême. L'autorité est un pouvoir absolu dont tous dépendent. Il convient alors de se demander dans quelles mesures le peuple français sous la Veme République peut participer à l'exercice du pouvoir suprême qu'est la souveraineté. Tantôt l'autorité suprême de la Veme République rend un peuple français souverain avec de nombreuses prérogatives (I), tantôt ce même peuple est très étroitement encadré par la Constitution du 4 octobre 1958 (II).

I Le peuple français pourvu de la prérogative de détention de la souveraineté

La détention de la souveraineté est établie dans la Constitution du 4 octobre 1958 de manière à montrer que c'est une valeur constitutionnelle (A). C'est la raison pour laquelle la pratique est effectivement présente dans la société française (B).

A L'inscription directe de cette prérogative dans le Titre 1 de la Constitution

L'article 3 de la Constitution dispose que: "La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum." En effet la Constitution mélange volontairement la souveraineté nationale (avec délégation de la souveraineté, nécessité de la représentation, prohibition du mandat impératif et électorat-fonction) avec la souveraineté populaire (rejet de la représentation et existence du mandat impératif). Le but étant de concilier le peuple avec des prérogatives indirectes de l'exercice de la souveraineté avec ses représentants, car la population française est trop importante. L'élection du président de la République répond aux critères de la Constitution de la Veme République, du fait qu'il soit élu par suffrage universel direct.

B L'omniprésence de cette théorie chez le

en relation

  • La souveraineté sous la vème république
    868 mots | 4 pages
  • « Souveraineté nationale, souveraineté populaire sous la vème république.
    1407 mots | 6 pages
  • La france est-elle une démocratie semi-directe?
    1918 mots | 8 pages
  • Souveraineté de la Veme république
    1814 mots | 8 pages
  • La ve république est-elle une démocratie semi-directe?
    1996 mots | 8 pages
  • Dissetation sur la v eme république
    4218 mots | 17 pages
  • La france est-elle une démocratie semi directe ?
    2337 mots | 10 pages
  • Droit
    1929 mots | 8 pages
  • Dissertation
    4496 mots | 18 pages
  • Cours 2_ la République des gaullistes
    1225 mots | 5 pages