La speculation

911 mots 4 pages
Quels sont les avantages et inconvénients de la spéculation :
Avantage :
Tous d’abord il est nécessaire d’avoir de la spéculation dans un marché, car il est nécessaire d’avoir des agents qui prennent des risque pour permettre a certain de ne pas en prendre. La spéculation apporte des fonds pour financer l’investissement et favorise la prise de risque comme nous l’avons vu nécessaire pour les affaires. Certain économiste définissent la spéculation comme étant le fait d'acheter en vue de revendre. Cette définition reconnaît que l'argent est le titre spéculatif par excellence puisque nous l'achetons toujours pour le revendre. Il est vrai que nous n'acceptons pas cette manière de voir et rejetons l'idée que l'argent soit un titre spéculatif.
Mais le système rend la spéculation pratiquement obligatoire, nous privant d'un droit essentiel : le droit de ne pas spéculer. Nous aurons beau affirmer que l'usage de l'argent n'est pas spéculatif, nous n'en devrons pas moins en subir les conséquences. Ceux qui évitent la spéculation sur l'argent sont souvent (mais pas toujours) les gagnants de cette lutte pour la meilleure spéculation. Les autres en subissent les conséquences sous la forme de hausses de prix, de hausses d'impôts, de pertes de revenus par les licenciements et le chômage. Avant de combattre la spéculation il nous faudra veiller à ne pas la rendre obligatoire.
Le but de la spéculation aujourd’hui c’est essentiellement d’acheté des part virtuelle par exemple une action ce qui réfèrent donc a attendre un bénéfice de cette investissement grâce l’action d’aujourd’hui et les prix à la date future.Si le marché évolue dans une direction favorable, l’acheteur est en mesure de récolter des profits beaucoup plus que celui d’un achat d’actions ordinaires. Cependant, le risque implique, c’est que, s’il la spéculation est incorrecte, les chances de perdre le capital, et plus encore est là. Le mouvement du marché est basé sur un certain nombre de facteurs tels que les

en relation

  • Spéculation
    10316 mots | 42 pages
  • Spéculation
    5416 mots | 22 pages
  • La speculation
    270 mots | 2 pages
  • Spéculation
    1047 mots | 5 pages
  • La spéculation
    1493 mots | 6 pages
  • La spéculation
    1022 mots | 5 pages
  • Spéculation
    538 mots | 3 pages
  • Spéculation financière
    1809 mots | 8 pages
  • Exercice spéculation
    822 mots | 4 pages
  • Histoire de la spéculation
    1148 mots | 5 pages