La spiritualité chez les sourds

Pages: 2 (287 mots) Publié le: 12 mai 2011
la spiritualité chez les sourds :

Depuis L’Abbé de l’Epée, les sourds ont commencé à recevoir une éducation religieuse, mais beaucoup s’en sont plaints. Ils necomprenaient pas le sens de la parole de Dieu, ils se contentaient de faire ce qu’on leur demandait. Oralement, le texte est très difficile à comprendre, il y ades mots compliqués, c’est pourquoi il faut les expliquer en langue des signes pour qu’ils comprennent clairement le sens des mots. L’éducation religieuse n’étaitpas bien adaptée aux sourds car elle était faite par des entendants à la manière des entendants.

Maintenant la spiritualité est vécue en étant à l’écoute de laculture sourde, en utilisant la langue des signes, avec leur manière d’appréhender le monde, et leur manière de comprendre les choses.

Actuellement la sociétéreligieuse leur permet d’entrer avec ce qu’ils sont « eux » dans le monde de la Foi, qui peut être très abstrait, et que les prêtres adaptent pour eux lors deséchanges.

Durant les nombreuses années qui ont suivi le congrès de Milan, les sourds avaient l’interdiction d’utiliser leurs mains. C’est l’église qui a recommencéen premier à rediffuser la langue des signes.
Dés que les signes furent de nouveau autorisés, les sourds avaient peur durant les célébrations d’utiliser leursmains.

Les sourds disent qu’ils vont à l’église pour prier, pour écouter la parole de Dieu et pour échanger avec les gens. Ils ne font pas attention auxdifférences de religions. A l’église ils se sentent bien et surtout ils se considèrent sur un même pied d’égalité avec les entendants, car Dieu ne fait pas de différence.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Spiritualité
  • Sourd
  • LA SPIRITUALITE
  • Spiritualité
  • Manuelle de spiritualité
  • La spiritualité laïque
  • Histoire des sourds
  • Les sourds intégrés

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !