La tempête .

702 mots 3 pages
I- La place de la magie

1°) Les ressentis des personnages face à cette magie

L'ambiance crée par la magie laisse planer en nous un retour à l'enfance. Les gens autour semblaient avoir retrouvé le pétillement dans l'oeil que l'on perd peu à peu au fil des ans. La magie utilisé n'est pas celle des grand cabarets, elle est plus simpliste tout en restant efficace permettant de se rapprocher peu à peu de nos souvenirs . Dans cette oeuvre de Shakespeare , la magie est naturel car Ariel est un esprit et Cariban un monstre qui vivent depuis toujours sur l'île déserte. Pour Prospera et Miranda , ils semblent si être habituer. L'état d'esprit dans lequel sont ces derniers laisse penser qu'ils sont tellement habitué à la magie, qu'ils en sont lasses. Cette impression se confirme lors de la scène du gâteau d'anniversaire magique: Prospero le fait tout les ans, il connaît le tour par coeur et, Miranda n'y prête même plus attention car pour elle , après 27 ans sur cette île qu'elle fête ce jour là, la magie et le fait de savoir qu'elle passe son 27 ème anniversaire sur dans cet endroit perdu la démoralise. De scène en scène la magie se fait une place, elle est censé être là pour redonner du baume au coeur aux naufragés mais elle les à emporter dans une réelle mélancolie

2°) L'ambiance crée

Sur le plateau, la scénographie est envahissante, lorsque nous arrivons, elle étonne. Les couleurs sont prononcés passant du rouge au blanc, du noir au bleu avec un éclairage très fort et éblouissant. Une table avec 3 chaises et un plan de travail de cuisine sont disposés. Le décor est étrange car sur une île déserte, disposé d'autant de matériel peut surprendre mais la magie masque cette surprise. Les costumes sont délirant et ne s'accordent pas du tout . Les robes que portent Miranda sont faites de pleins de couleurs qui montre un décalage entre le monde réelle et le monde dans lequel elle vit.

Au fur et à mesure, la magie opère, nos coeurs ne balancent plus entre réalité et

en relation

  • Les tempetes
    875 mots | 4 pages
  • Une tempête
    308 mots | 2 pages
  • La tempête
    358 mots | 2 pages
  • La tempete
    1816 mots | 8 pages
  • La tempete
    1281 mots | 6 pages
  • Les tempetes
    1520 mots | 7 pages
  • La tempete
    1299 mots | 6 pages
  • La tempête
    567 mots | 3 pages
  • La tempête de 1999
    969 mots | 4 pages
  • La tempête xynthia
    778 mots | 4 pages