La tempete

1281 mots 6 pages
La Tempête (Shakespeare)

La Tempête est une tragicomédie en cinq actes écrite par William Shakespeare et créée en 1611.

Le duc de Milan, Prospero, après avoir été déchu et exilé par son frère, se retrouve avec sa fille Miranda sur une île déserte. Grâce à la magie que lui confèrent ses livres, il maîtrise les éléments naturels et les esprits ; notamment Ariel, esprit positif de l'air et du souffle de vie ainsi que Caliban, être négatif symbolisant la terre, la violence et la mort.

La scène s'ouvre sur le naufrage, provoqué par Ariel, d'un navire portant le roi de Naples, son fils Ferdinand ainsi que le frère parjure de Prospero, Antonio. Usant de sa magie et de l'illusion, Prospero fait subir aux trois personnages échoués sur l'île diverses épreuves destinées à les punir de leur traîtrise, mais qui ont également un caractère initiatique. En fin de compte, Prospero se réconciliera avec son frère et le roi, mariera sa fille avec Ferdinand, libérera Ariel et Caliban puis renoncera à la magie pour retrouver son duché.

Les personnages de La Tempête se sont élevés aujourd'hui à un rang presque mythique : représentés, cités, repris, mis en scène par nombre d'artistes dans leurs œuvres, ils incarnent et symbolisent avec une grande richesse des comportements et sentiments humains. Caliban et Ariel ont souvent servi à symboliser les peuples primitifs des colonies, esclaves et jouets des puissances coloniales, ballottés dans les querelles des colons auxquelles ils ne comprennent rien.

L'œuvre a inspiré une sonate pour piano à Ludwig van Beethoven (n°17), un semi-opéra à Henry Purcell (1695), un opéra à Jacques Fromental Halevy (1850) créé à Londres sur un livret italien, un autre opéra à Thomas Ades sur un livret de Meredith Oakes, une fantaisie symphonique à Piotr Ilitch Tchaïkovski (1873), une musique de scène à Arthur Honegger (1923-1929) et à Sibelius (1926), un opéra à Frank Martin (1956), le film Planète interdite (1956), le film "The Tempest" (1980) à

en relation

  • Les tempetes
    875 mots | 4 pages
  • Une tempête
    308 mots | 2 pages
  • La tempête
    358 mots | 2 pages
  • La tempete
    1816 mots | 8 pages
  • Les tempetes
    1520 mots | 7 pages
  • La tempete
    1299 mots | 6 pages
  • La tempête
    567 mots | 3 pages
  • La tempête .
    702 mots | 3 pages
  • La tempête de 1999
    969 mots | 4 pages
  • La tempête xynthia
    778 mots | 4 pages