La temporalité dans les gommes

317 mots 2 pages
TEMPORALITÉ DU RÉCIT
Abolition de la linéarité temporelle, flashbacks, ellipses temporelles et répétitions, temporalité des faits, désordre, forme d'écriture plus libre, se déroule en 24h → aspect cyclique

Cours: TEMPS ET TEMPORALITÉ
Pourquoi une temporalité si complexe?

1) Le temps présent a) Un récit au présent
L’œuvre est écrite au présent (réf. au polar américain toujours écrit au présent; réf. au cinéma, on a l'impression d'être dedans). Présent d'énonciation comme si les choses avaient lieu au moment où on le lit. b) Un traitement anormal du récit policier
Dans un polar américain: 2 temps qui se superposent: enquête et reconstitution du crime. Or, ici tout est au même temps comme si la reconstitution du crime était au même temps de l'enquête. c) Un présent à définir
Difficulté à définir la date. La première référence temporelle = p.27: on est le mardi 27, on le voit dans un journal (bout de papier).

Temporalité fictive et assumée.

2) Le règne des chiffres a) La complexité de l'heure
Nombreux calculs d'heure dans l’œuvre (ex: « 10 minutes après », « ça fait 20 secondes.. ») et ambigüité entre matin et soir. b) Une structure de la répétition et de la symétrie
De 7h à 7h = 24h. Pont tournant, cyclistes, boulevard circulaire = cyclique. Cette symétrie casse l'illusion → no puede ser cierto.

3) Le temps perturbé a) Temps subjectif et temps objectif
La montre = temps subjectif car contact avec le corps. Horloge = temps objectif car extérieur. Temps de la lecture = temps subjectif. Ex: 20 secondes = 4 pages. b) Wallas: la montre et l'horloge ou la relativité
Tout ce temps est un temps figé. Sa montre redémarre quand son coeur bat.

Le temps n'est que du papier , ce ne sont que des mots. Réalise d'illustrer la théorie de la relativité en figeant son personnage. Liaison de vitesse de la balle au temps de

en relation

  • Le nouveau roman
    255 mots | 2 pages
  • Tragique dans les gommes
    4269 mots | 18 pages
  • Le nouveau roman
    3598 mots | 15 pages
  • Image
    1247 mots | 5 pages
  • Enquête ethnologique : "le luxe à la québécoise"
    3830 mots | 16 pages
  • Un monde sans limite lebrun jp
    3373 mots | 14 pages
  • Est-t'il possible de nier l'existance du temps
    1996 mots | 8 pages
  • Temps et histoire en débat
    4327 mots | 18 pages
  • Les gommes - incipit
    2075 mots | 9 pages
  • Ruy blas, hugo par jacqueline milhit
    2491 mots | 10 pages