La théorie de la firme

807 mots 4 pages
LES THEORIES DE LA FIRME

Auteur : Gilbert KOENIG Editeur : Economica

INTERET DE L’OUVRAGE

Professeur à l’Université de Strasbourg I et à l’I.E.P., Gilbert KOENIG présente les fondements théoriques des organisations à objectifs et à décideurs multiples. Il permet au lecteur de référer rapidement à certains concepts du management à partir de situations vécues dans le monde des affaires et en gestion des organisations.

CONCEPTS ET IDEES CLES L’auteur rappelle « la nature de la firme managériale » à l’aide de :

La théorie de l’agence (Ross, Jensen, Meckling) Les actionnaires et les managers ont des intérêts qui différent d’où des relations d’agence entraînant des coûts de surveillance et des coûts d’opportunité.

En effet, les comportements d’optimisation des managers peuvent porter sur la maximisation du chiffre d’affaires (Baumol), sur les dépenses de prestige (Williamson), sur une stratégie de croissance par diversification (Marris).
Les incidences de ces comportements face à des actionnaires insatisfaits vont de la baisse de leurs rémunérations à la prise de contrôle par de nouveaux actionnaires ayant acquis des titres cédés d’où un renouvellement de la direction générale.
Les années 90 et le début du 21ème siècle ont offert un certain nombre d’exemples pouvant relever de cette analyse.

Les Béhavioristes (Simon, Cyert, March) Ceux-ci considèrent l’entreprise, en tant qu’organisation, comme une coalition d’individus ou de groupes (les managers, les actionnaires, les salariés non dirigeant, les clients, les fournisseurs, les bailleurs de fonds…) dont chacun a ses propres aspirations.

Par conséquent, l’organisation aura des objectifs multiples : niveau peu fluctuant de production ; stratégie de volume de ventes ou de parts de marché ; objectif de profit pour satisfaire les actionnaires, donner des garantie aux bailleurs de fonds et assurer la croissance de la

en relation

  • Théorie de la firme
    2216 mots | 9 pages
  • Théorie de la firme
    795 mots | 4 pages
  • theorie de la firme
    3192 mots | 13 pages
  • Théorie de la firme
    2804 mots | 12 pages
  • Theorie de la firme
    14871 mots | 60 pages
  • Théorie de la firme
    347 mots | 2 pages
  • Théories de la firme
    1044 mots | 5 pages
  • théorie de la firme
    1362 mots | 6 pages
  • Theorie de la firme
    3902 mots | 16 pages
  • theorie de la firme
    2402 mots | 10 pages