La théorie de régulation

Pages: 7 (1744 mots) Publié le: 27 mai 2013
La théorie de la régulation :

Il s’agit d’abord une théorie dont l’objet de recherche relevait de la macro économie. En effet, la théorie de régulation a vu le jour pour expliquer de manière endogène, la croissance économique d’après-guerre puis la crise de la décennie 1970, par l’émergence puis l’épuisement d’un régime d’accumulation particulier qualifié de « fordien ».
Toutefois, unedimension des travaux menés dans le cadre de la théorie de la régulation consistait à rechercher les types de régularités construites au niveau microéconomique pouvant servir de support au régime d’accumulation fordiste dans un premier temps, post-fordiste par la suite. De là, des éléments d’une théorie de la firme ont été forgés.
I. Quelques propositions préalables et fondatrices

La théorie dela régulation se base sur certaines particularités méthodologiques, en particulier :
- Le marché n’est pas auto-régulateur ;

- Les institutions (et les rigidités aux quelles elles peuvent donner lieu) ne sont pas l’origine des crises. Bien au contraire, elles se présentent comme des éléments structurants du procès d’accumulation.

Dans ce cadre l’entreprise intervient comme liend’affirmation de compromis et de contrats qui règlent le procès d’accumulation ensemble. C’est le « fondement microéconomique de l’accumulation conçue de façon macroéconomique »
II. L’entreprise fordienne : premiers jalons vers une théorie régulationniste de la firme

Ce régime d’accumulation est désigné comme « fordien » par référence à une forme d’entreprise qui représente plus un idéal qu’un conceptvéritable, qui est l’entreprise fordienne et qui va constituer la référence implicite de la théorie de la régulation.
1. Les cinq traits constitutifs de l’entreprise fordienne

Cette forme d’entreprise présente cinq attributs qui déterminent finalement ce qu’est une entreprise dans la théorie de la régulation :
1. c’est le lieu d’un antagonisme capital/ travail donc l’opposition d’intérêtsentre capitalistes et salariés, ce qui rend nécessaire le développement d’une économie de temps et de travail pour maximiser l’intensité d’usage possible du travail, dans les limites du temps acheté.
2. c’est le lieu de mise en oeuvre de principes et de protocoles d’organisation du travail (scientifique management) qui sont analysés comme des supports de gain de productivité, au même titre que lesoutils et les techniques dures.
3. il s’agit d’une entreprise de grande taille, généralement intégrée verticalement, car motivée par la réalisation d’économies d’échelle.
4. c’est l’expression et le lieu de formation d’un ensemble de pratiques contractuelles formelles
5. c’est un lien d’élaboration des normes et des standards.

2. Confrontation avec les approches dominantes du moment…Les cinq caractéristiques présentées, permettent de distinguer nettement la théorie de la régulation des autres approches dominantes dans les années 1970, à savoir les approches béhavioriste ou managériale et les approches de déséquilibre.
a) Par rapport aux travaux pionniers de la firme béhavioriste ou managériale

L’approche béhavioriste ou managériale cherche à démontrer que laséparation capitalistes/managers (l’entreprise institutionnelle) ou le caractère complexe des organisations (l’entreprise organisation) entraînent des pertes d’efficience, donc des situations sous-optimales sur le plan microéconomique qui auront le même effet sur le plan macroéconomique. La théorie de la régulation considère au contraire que les institutions, les routiers les contrats … peuvent souscertaines conditions, générer une efficience microéconomique, et par voie de conséquence une stabilité macroéconomique.
b) Par rapport au concept implicite de firme des approches du « déséquilibre » !

Dans les théories de déséquilibre, la conception de la firme est similaire à celle de la microéconomie standard considérant qu’il s’agit toujours d’une firme point (boîte noire) dépourvue de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La theorie de la regulation
  • La theorie de la regulation
  • theorie régulation
  • Théorie de la régulation
  • Théories économiques comparées crise et régulation : adam smith
  • La régulation
  • Régulation
  • Régulation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !