La théorie de l'économie fondatrice

535 mots 3 pages
s de nouveaux produits, services ou procédés. Et les entreprises ont toutes les peines du monde – à supposer qu’elles y parviennent – à gagner des parts de marché, réduire leurs coûts et accroître leurs bénéfices. En fait, l’arrêt du pouls de l’innovation sonnerait tout simplement le glas des entreprises.

Par le passé, les plus grandes entreprises étaient suffisamment fortes pour se protéger du changement et retarder l’innovation afin de profiter durant de nombreuses années des lignes de produits qui avaient fait leur fortune. Mais dans le contexte actuel de concurrence internationale, aucune entreprise, petite ou grande, ne peut survivre sans innover. Dans tous les secteurs de l’économie, l’innovation est indispensable pour permettre aux entreprises de croître et leur éviter d’être prises de vitesse sur le marché. Elle aide les producteurs à répondre à la demande diversifiée et en rapide évolution des consommateurs, et elle permet d’apporter des améliorations dans les domaines de la santé, des communications et de la qualité de vie en général. En d’autres termes, l’innovation est le moteur du progrès.

L’innovation a un coût, et il est

Recherche
Recherche avancée»
Général

L'Annuel 2012 L'Annuel 2011 Actualités en bref La Une Statistiques Éditorial OCDE Livres Courriers des lecteurs Calendrier ABONNÉS Frankie.org

Thèmes

Économie Société Développement Échanges & investissements Gouvernement Science & technologie Environnement et ressources

Dossiers

Crise financière Changement climatique Objectifs du Millénaire Innovation Mondialisation Corruption Femmes Vieillissement Développement durable Dossiers spéciaux

Pays

Membres de l'OCDE Régions Non membres Monde

Auteurs

Angel Gurría Klaus Schmidt-Hebbel

Numéros précédents

Numéro précédent Cherchez parmi

en relation

  • Dissert etat féd
    1555 mots | 7 pages
  • expose120601
    3938 mots | 16 pages
  • Malthus
    317 mots | 2 pages
  • Les grandes controverses fondatrices de la théorie monétaire
    1438 mots | 6 pages
  • Néoclassique histoire
    810 mots | 4 pages
  • Eco d'ents
    569 mots | 3 pages
  • David ricardo
    580 mots | 3 pages
  • Biographie keynes
    2887 mots | 12 pages
  • Marx un classique ?
    447 mots | 2 pages
  • Université
    514 mots | 3 pages