La théorie quantitative de la monnaie

Pages: 24 (5935 mots) Publié le: 5 juin 2012
Manuscrit auteur, publié dans "International Conference of the Centennial Anniversary of the Purchasing Power of Money by Irving Fisher, Lyon : France (2011)"

International  Conference of the Centennial Anniversary of the   Purchasing Power of Money by Irving Fisher   14 et 15 Octobre 2011  à l’Université Lumière Lyon 2     

LES ECONOMISTES FRANÇAIS ET LE POUVOIR D’ACHAT DE LA MONNAIE Alain Béraud *      Quand les économistes français lurent the Purchasing Power of the Money, ils s’intéressèrent  d’abord  à  l’équation  des  échanges  et  à  la  reformulation  que  Fisher  proposait  de  la  théorie  quantitative  de  la  monnaie.  Cette  lecture  les  conduisit  à  s’interroger  sur  le  sens  qu’il  convenait  de donner à cette théorie et à étudier sa portée empirique. Certains d’entre eux, notamment Rueff et  Divisia,  allèrent  plus  loin  et  considérèrent  l’œuvre  de  Fisher  comme  un  point  de  départ  pour  leurs  propres  analyses  qui  portèrent  notamment  sur  l’indice  monétaire,  sur  l’intégration  de  la  monnaie  dans  la  théorie  de  l’équilibre  général  et  sur  l’analyse  des  phénomènes  monétaires  en  économie  ouverte.  When  French  economists  read The  Purchasing  Power  of  Money,  they  were  primarily  interested  in  the  equation  of  exchange  and  the  reformulation  that  Fisher  proposed  regarding  the  quantity theory of money. This reading led them to ponder the meaning that should be given to this  theory and to study its empirical significance. Some of them, namely Rueff and Divisia, went further  still  and  considered Fisher’s  work  as  a  starting  point  for  their  own  analyses,  which  were  related  in  particular to the monetary index, the integration of money into general equilibrium theory and the  analysis of monetary phenomena in an open economy.    Mots  clefs :  Théorie  quantitative  de  la  monnaie,  indice  des  prix,  théorie  de  la  parité  des  pouvoirs d’achat, utilité marginale de la monnaie, intégration de la monnaie dans l’équilibre général.  Classification JEL : B 10, E 40, F 31     

halshs-00636616, version 1 - 27 Oct 2011

                                                            
* Alain Béraud, Théma, Université de Cergy‐Pontoise, THEMA UMR 8184, 33 Boulevard du Port, Cergy‐Pontoise 

Cedex 95 011, beraud@u‐cergy.fr. 

2    Dès  la  parution  du  Pouvoir  d’achat de  la  monnaie 1 ,  les  économistes  français,  soulignèrent  l’importance de  l’ouvrage. Ils ne furent pas avares de louanges. “Voici, écrit Simiand (1912 : 704‐5),  un livre magistral… Par l’effort vers la précision et vers la rigueur… des démonstrations, par la netteté  des analyses… ce livre paraît bien présenter de la théorie… quantitative l’exposé que nous sommes en droit de tenir pour le plus exact et le plus complet, le plus serré et le plus critique qui en existe à  ce jour”.  Son mérite est d’avoir, en énonçant l’équation des échanges, renouvelé la conception que  l’on se faisait de la théorie quantitative et l’argumentation qui sert à l’étayer.  Mais, c’est ce mérite même qui suscite, de la part de certains, des critiques. Car, au début du 20ème siècle, la théorie quantitative de la monnaie est, en France, l’objet de bien des controverses :  ses fondements théoriques et sa pertinence empirique sont remises en cause. L’idée selon laquelle  “one of the normal effects of an increase in the quantity of money is an exactly proportional increase 

halshs-00636616, version 1 - 27 Oct 2011

in  the  general  level  of  prices 2 ”  (Fisher  1911 :  157)  est  rejetée  par  Lescure, Nogaro,  Aftalion  et  Simiand. Ils l’écartent parce qu’elle leur semble empiriquement mal fondée. Ils ne se bornent pas à  souligner,  comme  le  faisait  De  Foville  (1907 :  145),  que  les  variations  des  prix  ne  sont  pas  proportionnelles  aux  variations  de  la  quantité  de  monnaie  parce  que  la  vitesse  de  circulation  de  la ...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La théorie quantitative de la monnaie
  • la théorie quantitative de la monnaie
  • La théorie quantitative de la monnaie
  • Théorie quantitative de la monnaie
  • Theorie quantitative de la monnaie
  • La théorie quantitative de la monnaie
  • Théorie quantitative de la monnaie
  • Theorie quantitative de la monnaie de fisher

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !