La theorie de la regulation

Pages: 8 (1812 mots) Publié le: 31 mars 2012
|Ekonomická Univerzita V bratislave, Dolnozemská cesta 1, 852 35 Bratislava 5 Fakulta medzinárodných vzťahov |
|La croissance |
|dans|
|la Théorie de la régulation |
|la Macroéconomie 2008/2009 |
||
|Zuzana Harineková |
|la Faculté des Relations Internationales|




|La Macroéconomie 2008/2009 |
















La théorie de la régulation

La Théorie de la Régulation, appelée aussi l’Approche par la Théorie de la Régulation et connue sous le sigle ATR est née en France au milieu des années 1970.Elle est l’une des deux principales approches en France qui s'écartent du dogme économique. Alors son ambition est de dépasser les insuffisances des approches économiques „orthodoxes“ qui ne savaient pas expliquer la crise de cet époque sur laquelle l´ATR réagissait. L´ATR s´en efforce en intégrant des dimensions sociale, institutionnelle et historique.
Ce courant de recherche se formait autour deMichel Aglietta et Robert Boyer qui en étaient les premiers creusets, Benjamin Coriat qui a apporté des aspects plus sociologiques et Bruno Amable qui a exprimé le point de vue marxienne (dans son livre Les cinq capitalismes).

Mais c´étaient Gérard De Bernis qui a introduit la régulation comme le mot. Il l´a tiré de la biologie et ensuite appliqué à l’économie. Il disait que dans la sociétécapitaliste se trouvent des forces antagonistes qui ne s'accordent pas et qui la créent, mais grâce à certaines institutions, régularités et normes sociales es forces peuvent tendre vers un même point d’où peut naître la croissance.

Et bien sur, parmi toutes les institutions, c´est l’État qui est celle de fondamentale et seulement par son contrôle nous pouvons réorienter l’économie, en y faisantpénétrer des lois. „Dans tous les cas, c’est sur la base d’une telle exigence - rechercher les conditions dans lesquelles se forment certaines régularités qui assurent la régulation macro-économique d’ensemble de forces essentiellement divergentes - que s’est construite l’approche de l´ATR.“[1]

Les régulationnistes s´émergent dans les années 70 quand les systèmes capitalistes en Europe et auxÉtats-Unis passent de la croissance à la crise. Cette situation n´étaient pas anticipée parce que c´étaient 30 années de croissance relativement rapide et stable "les 30 glorieuses" qui précédaient.
Michel Aglietta a jeté les bases pour le développement du courant de l´ATR. Il a fait le concept des "formes structurelles" du capitalisme qui étaient à la fois économiques et non économiques.
Lesformes institutionnelles
C´est précisément l'analyse des cinq "formes institutionnelles" sur laquelle s´appuie l´ATR. Ces formes caractéristisent une organisation sociale.
• la monnaie (monnaie, politique monétaire, financement de l'économie, etc.) - Michel Aglietta
• le rapport salarial (déterminants du salaire et de l'emploi, organisation du travail, etc.)
• les formes de la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La theorie de la regulation
  • theorie régulation
  • Théorie de la régulation
  • La théorie de régulation
  • Théories économiques comparées crise et régulation : adam smith
  • La régulation
  • Régulation
  • Régulation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !