La tijania: voie spirituelle et sociale

34106 mots 137 pages
La Tijania: Voie Spirituelle et Sociale
I-Introduction Le Soufisme, mouvement idéal et transcendant, dans ses comportements désintéressés et purs, a été faussé par de pseudo- soufis qui ont notamment dévié des traditions salafies. Certes, le Soufisme mohammadien est le compendium des traditions authentiques sublimes, qui tendent à créer, dans le comportement d'un vrai croyant, un équilibre humainement rationnel. C'est dans l'ambiance luminescente et irradiante des compagnons du Prophète, que les cœurs ont été revivifiés ; cela a duré trois siècles. Passés les stades d'illumination spontanée, les croyants qui recherchaient la transcendance et l'approche d'Allah, s'armaient de litanies dont le pluralisme se cristallisera, dès le IVème siècle de l'hégire, en " wirds " et " wadhifas ". Certaines excentricités apocryphes commencèrent à travestir la pensée soufie salafie ; ce qui amena certains cheikhs, parmi lesquels le célèbre Al Jonéïd, à proclamer que le vrai soufisme a pour fondement la double source de la Charia : le Coran et la Sounna. Les maîtres de la gnose sentirent une vive répugnance pour les déviances qui risquaient de sombrer dans l'hérésie. D'autres cheikhs, attachés au salafisme, se proclamèrent, alors, mohammadiens, sans nulle attache avec les congrégations qui commençaient à se multiplier, dans un certain désarroi et une fâcheuse confusion. On peut se demander, alors, quel est le rôle des confréries religieuses ? Le grand leader arabe, l'Emir Chakîb Arsalân s'est posé, dans son ouvrage (Le Monde Musulman contemporain) cette question que tout un chacun se pose, d'une manière ou d'une autre. Il essaya d'y répondre objectivement, en analysant le rôle catalyseur des Confréries Tijanies, qâdirites et Sanoussies, en Afrique, après avoir testé sur le terrain, l'apport bénéfique de ces groupements soufis. Se référant à l'œuvre de G. Bonnet Maury, (l'Islamisme et le Christianisme en Afrique), l'émir affirme : "l'Afrique aurait été entièrement islamisée, sans ce

en relation

  • Civilisation musulmane
    17075 mots | 69 pages
  • Migrations et monde paysan
    27830 mots | 112 pages
  • le système Oasien au Maroc
    50443 mots | 202 pages
  • Management Des Entreprises Touristiques
    43096 mots | 173 pages
  • These
    89913 mots | 360 pages