La tour eiffel

913 mots 4 pages
La Tour Eiffel, qui est devenue le symbole de la France et de sa capitale, est une tour de fer puddlé construite par Gustave Eiffel et ses collaborateurs pour l'exposition universelle de 1889. Elle n'est pas qu'un simple ouvrage technique mais aussi une œuvre d'art
Initialement appelée la tour de 300 mètres, ce monument a été pensé par Gustave Eiffel comme un "résumé de la science contemporaine". Il est situé à l'extrémité du Champ-de-Mars, en bordure de la Seine.
Tous les courants artistiques majeurs de la fin du XIX° siècle et du début du XX° siècle ont célébré ce symbole de la modernité. Des impressionnistes aux cubistes, des surréalistes aux expressionnistes, tous ont vu, en cette construction, l'expression d'un renouveau de l'art. Monument, au sens étymologique du terme, la Tour Eiffel est une façon nouvelle pour l'Homme moderne de laisser une trace de sa conception de l'Art
Alexandre Gustave Bonnickausen, dit Gustave Eiffel, est né à Dijon, le 15 décembre 1832 et mort à Paris le 27 décembre 1923. En 1852 il entre à l'École centrale des arts et manufactures à Paris et obtient un diplôme d'ingénieur chimiste en 1855. En 1856, Eiffel rencontre Charles Nepveu, un entrepreneur dans la construction métallique. Il fait la preuve de ses talents d’ingénieur en réalisant le pont ferroviaire de Bordeaux en 1858.
On lui doit aussi : - la charpente du magasin Le Bon Marché à Paris (1876) - la charpente du lycée Carnot
-le viaduc de garabit- le dôme de l'observatoire de Nice - les Ateliers Berthier à Paris, avec Charles Garnier - le viaduc de la Souleuvre dans le Calvados.
A l’occasion de l’Exposition Universelle de 1889 qui marque le centenaire de la Révolution de 1789, la République renaissante souhaite faire un coup d'éclat. Elle lance un grand concours dans le Journal officiel mettant les ingénieurs au défi "d’élever sur le Champ-de-Mars une tour de fer, à base carrée, de 125 mètres de côté et de 300 mètres de hauteur".
Le projet de l’entrepreneur Gustave

en relation

  • Tour eiffel
    1225 mots | 5 pages
  • LA TOUR EIFFEL
    320 mots | 2 pages
  • Tour eiffel
    1557 mots | 7 pages
  • La Tour EIFFEL
    2160 mots | 9 pages
  • La tour eiffel
    1052 mots | 5 pages
  • La Tour Eiffel
    433 mots | 2 pages
  • La tour eiffel
    884 mots | 4 pages
  • la tour eiffel
    1040 mots | 5 pages
  • La tour eiffel
    682 mots | 3 pages
  • La tour eiffel
    1073 mots | 5 pages