La traductologie

2354 mots 10 pages
Introduction

La traduction est le terrain où sont mis à l’épreuve constamment concepts et techniques: «Montre-moi comment tu traduis, je te dirai ce que tu fais du langage, comment ta poétique est située dans une anthropologie. Et dans une éthique.» (Meschonic, 1999, pp.242-243)

Albert Camus est un auteur français du XXe siècle. Beaucoup de ses œuvres ont été traduites en persan. L’objectif du présent travail est d’effectuer une analyse comparative des structures linguistiques du français et du persan. Ayant choisi comme objet d’étude le roman Mort heureuse d'Albert Camus, célèbre notamment pour les péripéties de traduction qu’il a rencontré, nous nous sommes donné en réalité un double objectif : de relever à partir de deux traductions du roman en persan, les régularités différentielles qui proviennent du décalage dans le fonctionnement de ces deux langues, et de comparer également, les deux traductions faite de ce roman l'une par Ehsan Lame en 1386 et l'autre par Ghasim Kabiri en 1390.

Nous présenterons à cet effet un petit résumé du roman et nous étudierons ensuite quelques passages du texte français et les passages qui leur correspondent dans les deux traductions et nous allons enfin vérifier la tendance des traducteurs à être sourcier ou cibliste chez ces deux traducteurs. Dans notre analyse, nous nous appuierons essentiellement sur les théories de la traduction, à cet égard, on a profité plutôt des théories de Vinay et Darbelnet, dans le livre de Stylistique comparée du français et de l'anglais et en particulier les sept procédés de la traduction. En outre, les théories de la traduction de Jean-René Ladmiral, qui sont présentés dans le livre de Théorèmes pour la traduction et les théories d'Antoine Berman exprimées dans le livres de La traduction et la lettre ont beaucoup participé à l'enquête.

Nous tenons à préciser d’emblée qu’il ne s’agit pas, dans le présent travail, d’énoncer les règles de la traduction, mais d’éclairer certains

en relation

  • Traductologie
    39555 mots | 159 pages
  • traductologie
    4234 mots | 17 pages
  • tRADUCTOLOGIE
    10531 mots | 43 pages
  • traductologie
    8569 mots | 35 pages
  • Traductologie
    3805 mots | 16 pages
  • Traductologie
    1174 mots | 5 pages
  • Cours de traductologie
    1988 mots | 8 pages
  • Rimbaud
    4757 mots | 20 pages
  • THEORIE DU SENS
    516 mots | 3 pages
  • Pensée et langage
    5885 mots | 24 pages