La vérité médicale

Pages: 10 (2465 mots) Publié le: 4 janvier 2015
UE 7 : La vérité médicale

Avant-propos
Enseignement de SSH
par un professeur non spécialiste s'intéressant à cette matière = manque de rigueur, peu d'estime pour la matière, on peut s'improviser philosophe ou bien historien
par un spécialiste extérieur dont on fait appel pour faire des conférences = disparate, pas de construction d'un savoir
Mais crée une chaire de SSH dans une facultéde médecine (temple de la science) = mini révolution
La médecine n'est pas une science et ne peut pas tout, elle peut mais a des limites

Préface
Médecine = mélange de science, de technique, d'artisanat et d'art
La recherche scientifique n'abolit pas le savoir ancien mais le transforme et l'intègre dans une interprétation plus large ou plus précise
Claude Bernard : le corps humain "leterrain"
Louis Pasteur : le microbe "le germe"
Sigmund Freud : le psychique "l'âme"
Jean-Martin Charcot : la nosographie et l'approche anatomoclinique
Limites : médecin = simple technicien : difficulté avoir le tout avant les parties, incapacité à prendre en considération les intérêts du patient en intégralité
"Les médecins et les directeurs de conscience nous sont absolument nécessaires mais ilest dangereux de les consulter et de les suivre en plusieurs occasions" Malebranche

Prologue
Louise L Lambrichs = "nègre" = ghostwriter
Médecine, c'est aussi la clinique : généralement pas d'ouvrage de vulgarisation

Introduction
Sirènes : curiosité du savoir
Ulysse # Adam
Ulysse : savoir de science, savoir dangereux mais pas interdit, prendre précaution : s'attacher au mat = raison
Adamet Eve : connaissance de bien et du mal = désir = plaisir divin = fruit défendu
Désir de savoir marqué par une ambivalence : tout en désirant savoir, nombre de gens continuaient en apparence de réagir face à la science comme Ulysse face aux sirènes, à la fois charmés et séduits par leurs promesses, mais aussi remplis de craintes non formulées, et attachés à leur croyances comme au mat du bateausans le soutien duquel, en effet ils craindraient de se perdre. Mais le mat ne représente ni les préjugés ni les superstitions mais la sagesse, la raison scientifique
La science n'est qu'une partie du savoir
L'homme a tendance a préféré la croyance familière, quitte à prôner l'obscurantisme à une vérité intempestive qui remet en cause les précédentes façons de penser. Mais l'histoire montre quele désir de savoir a toujours eu raison des superstitions
Paradoxe : malgré les progrès incontestable des sciences médicales, les pratiques empiriques se développent mais si elles ne progressaient pas car il semblerait que le public trouve intolérable qu'en médecine les victoires ne sont jamais absolues.
Crise de confiance
Décalage entre les moyens techniques dont disposent potentiellement lesmalades et la mises en ouvre de ces moyens (impératifs économiques) = crise de la médecine
Pour les profanes, crise de la médecine = éclatement prétendu du savoir médical
Crise de communication : du fait de l'expansion des médias => besoin d'information mais amalgame entre découvertes scientifiques et application de ces découvertes, entre science et technique
"Le savoir n'est jamais que prendrela mesure de son ignorance"
Les médias répondent à la loi de l'offre et de la demande, pour faire de l'audimat, il faut répondre à la demande du public, ainsi elle n'informe pas mais séduit.
Le contenu et le niveau d'information répondent moins une prétendu demande du public qu'au désir de celui qui informe.
Le patient : devoir de la médecine = guérison
Le médecin : obligation de moyens, dumeilleur traitement
Médecin (de droit) = guérisseur (de fait, car pas jugé sur ses connaissances mais ses réussites)
Or parfois guérison sans traitement ou traitement sans guérison => malentendu
Médecin qui vient de finir ses études = naïf car peu d'expérience
Naïveté ne fait qu'un temps, la fonction de l'expérience est de tempérer la crédulité, d'élargir l'horizon, d'enrichir le jugement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Medical
  • Medical
  • médicale
  • Médicale
  • Medical
  • La vérité
  • Vérité
  • La vérité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !