La vente des livre

607 mots 3 pages
Côté offre, l’une des principales conclusions de l’étude est que le Liban demeure une plate-forme d’édition régionale. Les pays arabes absorbent en effet 69,8 % de la production locale de livres, contre 21,3 % pour le marché local et 8,9 % pour le reste du monde, sachant que 86,1 % des maisons d’édition locales commercialisent leurs publications sur le marché arabe. Cette tendance s’inscrit parfaitement dans la continuité d’une tradition historique consistant pour Beyrouth à jouer le rôle de maison d’édition du monde arabe. L’industrie locale du livre est en effet structurellement rattachée aux marchés de la région depuis les années 1950. Elle doit sa prospérité à la montée en flèche de la demande arabe générée par la croissance astronomique des recettes pétrolières, le rétrécissement de l’espace de liberté dans la région avec la multiplication des régimes autocratiques et le recul du rôle de l’Égypte suite aux nationalisations à tour de bras de l’époque nassérienne.

Cette orientation du secteur vers l’exportation régionale a structuré l’industrie du livre au Liban. Parmi ses corollaires immédiats, on compte une prédominance des ouvrages arabophones qui ont représenté 84,7 % des livres édités par les maisons locales contre 7,5 % respectivement pour les livres francophones et anglophones, le français et l’anglais étant les langues de prédilection pour les manuels scolaires. De plus, l’étude met en exergue la part élevée des ressortissants arabes parmi l’ensemble des auteurs dont les ouvrages sont publiés par l’industrie libanaise. Les auteurs arabes pèsent en effet dans le nombre total à hauteur de 35 %, contre 45,8 % pour leurs confrères libanais. Troisièmement, les Salons du livre organisés par les pays arabes constituent le premier canal de vente des ouvrages produits par les maisons d’édition locales. Ces dernières réalisent 35,3 % de leurs ventes annuelles totales lors de ce type d’événements, alors que les parts des librairies et des Salons locaux sont de

en relation

  • Livre vente
    9133 mots | 37 pages
  • commerce - vente
    2565 mots | 11 pages
  • Le marché du livre en France
    3560 mots | 15 pages
  • Crédit agricole
    3491 mots | 14 pages
  • librairie indépendante
    3122 mots | 13 pages
  • Gestion d entreprise
    4098 mots | 17 pages
  • Analyse du livre numérique
    5444 mots | 22 pages
  • Tasse(livre+croûte)
    5352 mots | 22 pages
  • Librairie
    6884 mots | 28 pages
  • Stage du 8 février au 10 février 2012
    1528 mots | 7 pages