La vente du fonds de commerce au maroc

1916 mots 8 pages
La vente du fonds de commerce comme toute vente, est soumise en principe aux règles du droit commun. Toutefois, la loi a apporté un certain nombre de dérogations au droit commun soit dans l’intérêt des créanciers du vendeur pour préserver leur gage sur le fonds de commerce, soit dans l’intérêt du vendeur pour le protéger contre l’insolvabilité de l’acquéreur. Para 1 : les conditions de la vente du fonds de commerce On distingue des conditions de forme et des conditions de fond mais il faut ajouter les conditions de publicité. A- conditions de forme Toute vente de fonds de commerce doit être constatée par un acte écrit qui peut être notarié ou sous seing privé, cet acte doit comporter les mentions obligatoires suivantes : 1/ le nom du vendeur, la date et la nature de son acte d’acquisition (quand et comment il a acheté), le prix d’acquisition qui doit spécifier distinctement le prix des éléments incorporels, le prix du matériel et le prix des marchandises. 2/ la liste des inscriptions des privilèges et des nantissements qui sont pris sur le fonds de commerce. 3/ s’il y a lieu, le bail (ne pas en tenir compte s’il est propriétaire), sa date, sa durée, le montant du loyer actuel, le nom et l’adresse du bailleur. 4/ l’origine de la propriété du fonds de commerce. Ce dispositif a été institué au profit de l’acquéreur pour lui permettre d’agir en toute connaissance de cause. A défaut de l’une de ces mentions, l’acquéreur est en droit de demander l’annulation de la vente s’il justifie d’un préjudice résultant de l’absence de cette mention. En cas d’inexactitude dans les mentions, l’acquéreur a le choix entre l’annulation de la vente et la réduction du prix de vente, si cette inexactitude lui a porté préjudice. Dans les deux cas, l’action doit être intentée par l’acquéreur (annulation ou réduction du prix) dans un délai maximum d’un an à partir de la

en relation

  • Rapport de stage bmci
    2869 mots | 12 pages
  • La vente du fonds de commerce
    3165 mots | 13 pages
  • Différence entre affiches publicitaires pour hommes et pour femmes
    7960 mots | 32 pages
  • Le registre du commerce
    1625 mots | 7 pages
  • Contrats commerciaux
    5343 mots | 22 pages
  • Tableaux de bord
    1567 mots | 7 pages
  • Titre II : Les règles du droit commercial
    7641 mots | 31 pages
  • Le particularisme du droit commercial
    15644 mots | 63 pages
  • Registre de commece
    5914 mots | 24 pages
  • Les moyens de financement de création de projet au maroc
    1787 mots | 8 pages