la victime facile

400 mots 2 pages
L'histoire raconte la vie misérable d'un jeune aveugle. Dans ce commentaire on va parler de son infirmité, sa passivité, sa faiblesse et de son exclusion.

1) SON INFIRMITE

Au début du texte, Maupassant nous parle de la classe social du personnage principal, l'aveugle « un paysan, le fils d'un fermier normand » (ligne 16). Il est ensuite décrit physiquement par des comparaison péjoratif « deux grand yeux blancs comme des pains à cachet » (ligne 24-25) ou par des hyperboles « son horrible infirmité » ( ligne 18). Puis l'auteur montre l'incapacité de l'aveugle « son impuissance à ne rien faire » (ligne 36) et emploi le terme « impotent » (ligne 42) pour évoquer son impuissance, sa redondance. L'aveugle est qualifié comme un être différent, un infirme, et une proie facile à écraser.

2) SA PASSIVITE, SA FAIBLESSE

L'aveugle est aussi une personne très faible et passive. Il ne se défend pas ou très peu « son impassibilité sous l'injure » (ligne 25). Le personnage ne peut rien faire « on le contraignit à mendier » (ligne 64),il est désigné par « le », sa montre sa dépendance, sa soumission comme s'il était devenu un animal de foire, « enfermé en lui-même » (ligne 25). L'aveugle était devenu une chose réification « il allait s'asseoir devant la porte en été, contre la cheminé en hiver, et il ne remuait plus jusqu'au soir » (ligne 30-31), « pas un geste, pas un mouvement » (ligne 52).
L'aveugle est qualifié comme un être soumis, faible et facile à martyriser. 3) SON EXCLUSION

Le protagoniste est également une personne exclu. L'aveugle est exclu car c'est une victime facile et un faible « souffre-douler » (ligne 38) c'est une manière d'emplifié le martyrir du personnage ; « sorte de bouffon-martyr » (ligne 38) on exploite, on rit de sa souffrance par un entourage sadique ; « sorte de proie » (ligne 38) l'aveugle est chassé, persécuté, qui suggère la violence. Il y a néologisme avec le mot « bouffon-martyr ». On le compare à une gueux « comme un

en relation

  • Commentaire sur "l'aveugle" maupassant
    564 mots | 3 pages
  • La violence
    1920 mots | 8 pages
  • Analyse transactionnelle
    964 mots | 4 pages
  • Dissert liaisons dangereuses
    2152 mots | 9 pages
  • tuto fiche d'arret
    939 mots | 4 pages
  • Théorie souffre-douleurs
    1556 mots | 7 pages
  • Devoir francais
    286 mots | 2 pages
  • Les liaisons dangereuses
    882 mots | 4 pages
  • Les dangers dérivés des sectes
    1059 mots | 5 pages
  • Le trafic humain
    5296 mots | 22 pages