la vie aux 18ème siecle

Pages: 2 (278 mots) Publié le: 8 janvier 2014
Ich bin kein Poet,
Der Wert auf ein Gedicht legt.
Kein Idee um das zu sagen,
Kein Vokabular um das zu schreiben,

Nur verloren.

Und habe ich dichgesehen,
Mit deinen langen blonden Haaren.
Ein wenig Lendenlahm,
Ein Gefühl, das mir den Atem wegnahm.

Also, bin ich immer noch kein Poet,
Aber deine grünenAugen haben mich beeindruckt.
Ein Blick, und du hast mich erlegt
Ein Zwinkern, bin ich gezuckt.

Bist du meine größte Freude,
Und meine schlimmste Unglück.Bist du die einziges dass ich sehe,
Und die einziges dass ich fliehe.
Dann bist du immer in meinen Traumen,
Den letzten Platz wo kann ich dich lieben.Vielleicht werde ich nie ein Poet,
Aber bleibst du mein versteckt Atemzug,
Und ich kenne mich genug,
Um zu wissen was es bedeutet.

Ich liebe dich.
Je ne suispas un poète,
La valeur d'un poème ensembles.
Aucune idée sur le point de dire,
Pas de vocabulaire pour l'écriture,

Seulement perdu.

Et je vous aivu,
Avec votre longue chevelure blonde.
Un peu lombaire Lahm,
Un sentiment qui a emporté mon souffle.

Donc, je ne suis toujours pas un poète,
Maisvos yeux verts m'ont impressionné.
Un regard, et vous m'avez tué
Un clin d'oeil, je hausse les épaules.

Êtes-vous ma plus grande joie,
Et mon plus grandmalheur.

Es-tu celui que je vois
Et celui que je fuis.
Ensuite, vous êtes toujours dans mes rêves,
Le dernier endroit où je peux vous aimer.Peut-être que je ne serai jamais un poète,
Mais vous restez mon souffle caché
Et je me connais assez
Pour savoir ce que cela signifie.

Je t'aime.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Sur le 18eme siecle
  • Le 18eme siecle
  • Le 18ème siecle
  • 18eme siecle
  • Le 18ème siècle
  • Le 18eme siecle
  • Le 18éme siécle
  • 18Eme siecle

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !