La vie de bakounine

Pages: 46 (11260 mots) Publié le: 11 janvier 2012
Mikhaïl Bakounine
(Redirigé depuis Bakounine)
Aller à : Navigation, rechercher
Michel Bakounine
Photographie de Mikhaïl Bakounine par Nadar
Photographie de Mikhaïl Bakounine par Nadar
Nom de naissance Mikhaïl Aleksandrovitch
Bakounine
Naissance 30 mai 1814
Priamoukhino (Russie)
Décès 1er juillet 1876 (à 62 ans)
Berne (Suisse)
Nationalité Drapeau de la Russie
ProfessionPhilosophe

Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine (en russe : Михаил Александрович Бакунин), francisé en Michel Bakounine, né le 30 mai 1814 à Priamoukhino près de Torjok (gouvernement de Tver, Empire russe) et mort le 1er juillet 1876 à Berne (Suisse), est un révolutionnaire, théoricien de l'anarchisme et philosophe qui a particulièrement réfléchi sur le rôle de l'État. Il pose dans ses écrits lesfondements du socialisme libertaire.
Sommaire
[masquer]

1 Biographie
1.1 Les débuts
1.2 La révolution de 1848. Dresde. L'emprisonnement.
1.3 Le retour en Europe
1.4 Dans la Première Internationale
1.4.1 L'Alliance internationale de la démocratie socialiste
1.4.2 L'Espagne
1.4.3 Netchaiev
1.4.4 La guerre de1870
1.4.5 L'Italie
1.4.6 Le congrès de La Haye
1.5 Fin de sa vie
2 Pensée philosophique et politique
3 Œuvre
4 Notes et références
5 Voir aussi
5.1 Bibliographie
5.2 Liens externes

Biographie[modifier]
Les débuts[modifier]

Michel Bakounine naît le 30 mai 1814 à Priamoukhino, dans le gouvernement de Tver, où il vitjusqu'à l'âge de 14 ans1. Son père, issu de la petite noblesse russe, l'envoie à l'école d'artillerie de Saint-Pétersbourg.

À 18 ans, après avoir abandonné la carrière militaire et refusé de rentrer dans l'administration, il s'inscrit à l'université de Moscou contre l'avis de son père qui cesse alors de l'entretenir. Il y rencontre Vissarion Belinski, sur qui il exercera une forte influence,Alexandre Herzen et Nicolas Ogarev. Il vit alors en traduisant des auteurs allemands comme Fichte et Hegel.

En 1840, il part pour l'Allemagne grâce à de l'argent que lui donne Herzen. Il s'inscrit à l'université de Berlin. Il rend visite à Schelling et entre bientôt en contact avec le cercle des jeunes hégéliens. C'est par l'aile gauche de l'hégélianisme que Bakounine, tout comme Marx, devientrévolutionnaire. Cependant, le jeune Bakounine restera, jusqu'à son emprisonnement dans les prisons tsaristes, un hégélien de droite encore fortement influencé par la société et l'autoritarisme de sa Russie natale2 .

Début 1842, il se rend à Dresde où Arnold Ruge, un des chefs de file des jeunes hégéliens, publie les Annales allemandes (Die Deutschen Jahrbücher). Dans la capitale de la Saxe, Bakounines'initie à la pensée socialiste française (Fourier, Louis Blanc, Cabet, Proudhon) par la lecture d'un livre qui fait alors sensation en Allemagne, Le Socialisme et le communisme de la France contemporaine de Lorenz Stein. Il publie dans le journal de Ruge un article qui fait quelque bruit jusqu'en Russie, La réaction en Allemagne, fragment, par un Français, signé d'un pseudonyme francophone.Malgré cette précaution, la police tsariste commence à s'intéresser à lui. Les autorités allemandes n'hésitant pas à extrader les Russes réclamés par le tsar, Bakounine, inquiet, décide de quitter Dresde pour la Suisse, en compagnie du poète Georg Herwegh, en janvier 1843.

Il est d'abord accueilli dans les milieux démocrates allemands en exil de Zurich, où il rencontre Wilhelm Weitling parl'intermédiaire de Herwegh, puis va résider quelques mois à Nyon avant de partir pour Berne. Il y fait la connaissance de Carl Vogt et de ses quatre fils, notamment d'Adolf Vogt qui restera un ami fidèle jusqu'à la fin de ses jours. C'est à Berne que la légation russe lui enjoint de rejoindre immédiatement son pays natal, ce qu'il refuse de faire. Un retour en Russie lui est désormais impossible. La...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Bakounine
  • Bakounine
  • Bakounine
  • Biographie de bakounine
  • la liberté des peuples bakounine et les revolutions de 1848
  • Le concept de liberté chez Kant et Bakounine
  • l'etude de la vie<<vie ma vie
  • la vie de la vie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !