La vie de chat

Pages: 2 (310 mots) Publié le: 18 mai 2011
l'envoyer à l'école puisqu'il mourra de tuberculose. Il semble être jaloux de son niveau d'éducation (puisqu'il ne sait même pas lire son propre nom) et le menacequelques fois de lui brûler ses livres. À un certain moment, il recourt à l'exemple d'ascétisme d'Heloise afin de faire des remontrances à Jean. Dans une autre situation,c'est-à-dire après le suicide de son fils Léopold (le séminariste), sa seule réaction à la nouvelle de sa mort est "Malédiction. Oh Malédiction !" (p. 72) et de cracher parterre ... tout ce capital investi disparu !
La Mère:l'envoyer à l'école puisqu'il mourra de tuberculose. Il semble être jaloux de son niveau d'éducation (puisqu'il nesait même pas lire son propre nom) et le menace quelques fois de lui brûler ses livres. À un certain moment, il recourt à l'exemple d'ascétisme d'Heloise afin de fairedes remontrances à Jean. Dans une autre situation, c'est-à-dire après le suicide de son fils Léopold (le séminariste), sa seule réaction à la nouvelle de sa mort est"Malédiction. Oh Malédiction !" (p. 72) et de cracher par terre ... tout ce capital investi disparu !
La Mère:
l'envoyer à l'école puisqu'il mourra de tuberculose. Ilsemble être jaloux de son niveau d'éducation (puisqu'il ne sait même pas lire son propre nom) et le menace quelques fois de lui brûler ses livres. À un certain moment, ilrecourt à l'exemple d'ascétisme d'Heloise afin de faire des remontrances à Jean. Dans une autre situation, c'est-à-dire après le suicide de son fils Léopold (leséminariste), sa seule réaction à la nouvelle de sa mort est "Malédiction. Oh Malédiction !" (p. 72) et de cracher par terre ... tout ce capital investi disparu !
La Mère:
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La vie de mon chat
  • Manga CHI une vie de chat
  • Chi une vie de chat
  • Le chat
  • Chat
  • Le chat
  • La chatte
  • La chatte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !